A la uneActualitésEconomie

BEAUCAIRE TERRE D’ARGENCE Une plateforme logistique de 44 000 m2 avec 150 emplois, c’est signé !

Voilà à quoi devrait ressembler la nouvelle plateforme logistique qui sera implantée sur la zone industrielle Domitia à Beaucaire (Photo Atelier M3)

Ce vendredi après-midi c’est avec beaucoup de fierté que Juan Martinez, président de la CCBTA (Communauté de communes Terre d’Argence), a annoncé la construction d’une plateforme logistique de 44 000 m2 sur la zone industrielle Domitia de Beaucaire avec 150 emplois à la clé. La vente du terrain rapporte 3,6 M€ à la collectivité qui a également signé deux compromis pour deux autres terrains.

"Je suis un président heureux et fier de mes équipes", dixit Juan Martinez, président de la CCBTA, qui a convoqué la presse ce vendredi après-midi pour annoncer une bonne nouvelle. La vente d’un terrain de 119 000 m2, réalisée le 23 novembre, à Concerto, un des leaders français de l’ingénierie logistique en France pour un montant de 3,6 M€. Sur cette parcelle de la zone industrielle Domitia à Beaucaire, l’entreprise va y faire construire un entrepôt de 40 000 m2 ainsi que 1 000 m2 de bureaux. Un bâtiment dédié au stockage de produits alimentaires qui disposera de 70 quais de chargement et dont les travaux débuteront durant le premier trimestre 2021.

La plateforme va ensuite être achetée par un groupe pour y installer sa logistique dans cet endroit stratégique du sud de la France situé aux confins de l'Occitanie et aux portes des Bouches-du-Rhône. "Je n’ai qu’un interlocuteur c’est Concerto, ce que je peux vous dire c’est qu’il n’achète pas s’il n’a personne derrière", assure l’élu qui n’a pas voulu cracher le morceau concernant le nom de l’enseigne qui allait emménager. Lidl, principal nom entendu, semble tenir la corde, "moi aussi j’en ai entendu parler ! On communiquera en temps voulu, vous serez rapidement qui se sache derrière", ajoute Juan Martinez qui maintient le suspense.

"Je n'y croyais pas trop"

Ce dernier se réjouit surtout d’être parvenu à attirer un aménageur sur son territoire et précisément sur la zone Domitia dont les démarches d’aménagement d’extension ont démarré en 2010. Les échanges avec Concerto ont commencé dès janvier 2018 pour un compromis signé deux mois plus tard avant d’acter officiellement la vente il y a dix jours. "Je suis très content que ce projet se réalise je n’y croyais pas trop, cela montre les atouts de notre territoire", complète celui qui porte aussi la casquette de maire de Bellegarde. Un investissement qui n’a évidemment pas été fait au hasard sur un site bien implanté, raccordé aux différents moyens de transport.

Juan Martinez, le président de la CCBTA, avait forcément le sourire au moment d'annoncer les cadeaux de Noël pour sa collectivité (Photo Corentin Corger)

"Il y a une route départementale d’importance, une connexion autoroutière proche mais aussi ferroviaire et même fluviale. Pour l’instant ce n’est pas utilisé mais ça pourrait l’être demain", détaille le président de la CCBTA. Cette plateforme logistique va surtout amener 150 emplois sur ce secteur qui en manque notamment pour des personnes peu qualifiées afin de répondre à une demande locale. "Et aussi très peu mobiles", ajoute le président. Cette installation sera aussi bénéfique pour les autres entreprises de la zone, "rien ne se fait par hasard, il y a deux sociétés de transport dans la zone. Inévitablement, ça va amener une économie", assure celui qui dirige cette communauté de communes depuis 2014.

Deux compromis de vente signés

Ajoutez à cela une recette de 3,6 M€ non négligeable d’autant plus en temps de crise économique, "cela va permettre de réinvestir. Notre ressource c’est l’économie, on redonne à l’entreprise ce que l’on récolte", affirme notre interlocuteur. Et si ce dernier avait le sourire c’est qu’en plus de cette vente, la CCBTA a signé deux compromis. Le premier concerne également Concerto pour un terrain de quatre hectares sur un montant de 1,2 M€ qui pourrait apporter environ 70 emplois. Le deuxième compromis a été paraphé avec la société Batimex, fondée à Marseille et implantée aujourd’hui à Roquefort-la-Bédoule (Bouches-du-Rhône), spécialisée dans la fabrication de luminaires extérieurs et de produits de décoration pour la maison.

Si la transaction se réalise, 20 000 m2 d’entrepôt et de bureaux verront le jour sur une parcelle, toujours dans la zone Domitia, de 39 000 m2 estimée à 1,1 M€. Avec ce projet, la CCBTA annonce la création de 35 emplois supplémentaires. Une exploitation du foncier qui n’est pas terminée puisque la collectivité lance un appel aux autres opérateurs avec encore six hectares disponible sur cette même zone industrielle Domitia. "Sans tambours ni fanfares, on avance", conclut Juan Martinez même si ce vendredi il aurait bien jeté les confettis en l’air pour fêter cette vente aux allures de cadeau de Noël.

Corentin Corger

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité