A la uneActualités

ÉDITORIAL Faire et défaire, c’est toujours travailler

Photo d'illustration DR
Photo d'illustration DR

Ce mercredi, on devrait en savoir plus sur la future loi contre les séparatismes. Elle sera présentée en conseil des ministres. Un projet présenté par le président de la République, Emmanuel Macron, il y a quelques mois et dont l'objectif initial était de mieux lutter contre l'islam radical et les "séparatismes". Une grande loi régalienne avant la fin de son mandat. Le Président avait pensé à tout. Au final, ce texte a été pas mal raboté. Il prévoit bien de nouvelles infractions pour lutter contre la haine en ligne et il élargit les pouvoirs de contrôle et de dissolution d'associations radicalisées en donnant la main aux préfets. Désormais appelé projet de loi confortant les principes républicains, ce texte entend aussi « garantir la transparence des conditions de l'exercice du culte » en modifiant la loi de 1905 notamment en mettant le nez dans les financements étrangers. Pour le reste... Ah, si ! l'obligation de scolarisation dès trois ans (et non plus seulement l'instruction, NDLR). Emmanuel Macron annonçait que l'école à domicile serait « strictement limitée, notamment aux impératifs de santé ». Cela concerne 50 000 enfants en France qui se retrouvent au passage dans le même panier que les structures clandestines religieuses. Après des protestations de parents d'élèves, le projet liste désormais des critères selon lesquels l'instruction en famille sera toujours possible. En gros des motifs dérogatoires du même tonneau que les attestations pour sortir de chez nous pendant le confinement. Alors en cas de problèmes de santé, d'un handicap, de mode de vie itinérant, ou si votre enfant est un artiste ou un sportif de haut niveau, il pourra continuer l'enseignement à distance. D'autres excuses pourraient suivre. On avance d'un pas et on recule de la même distance. Faire et défaire, c'est toujours travailler, comme disait le vieux proverbe. Mais il rajoutait que ce n'est pas gros avancer !

Abdel Samari

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité