A la uneActualitésPolitique

HABITAT DU GARD Un camouflet pour le socialiste Alexandre Pissas

Vice-président du Conseil départemental et maire de Tresques, Alexandre Pissas (Photo : Coralie Mollaret)

Avec seulement 8 voix sur 22, l'élu PS du canton de Bagnols n'a pas réussi, ce matin, à recueillir les suffrages nécessaires pour devenir le président de l'Office HLM. 

Un camouflet pour le premier vice-président du conseil départemental. Cela fait cinq ans que le maire de Tresques réclame la présidence d'Habitat du Gard, premier bailleur social du département avec 15 500 logements. En 2015, le socialiste essaie d'abord de négocier la présidence, en échange de son ralliement à Denis Bouad, candidat, lui, à celle du Département. En vain... Le fauteuil est la chasse gardée de ce même Denis Bouad, à la tête de l'Office HLM depuis 2004.

Il y a quelques semaines, Alexandre Pissas veut retenter sa chance. Élu au Sénat, son rival du canton de Blauzac est obligé de quitter les présidences du Département et d'Habitat du Gard. Comme en 2015, en échange de son ralliement à la candidate de Gauche pour le Département, le Tresquois prétend de nouveau la présidence d'Habitat du Gard. Cette fois semble la bonne ! Fraîchement élue, Françoise Laurent-Perrigot l'adoube. Même les communistes, qui possèdent deux sièges au conseil d'administration, plaident en sa faveur.

Denis Bouad semble contraint de jeter l'éponge... Sauf que ce matin, l'ancien président du Département a prouvé qu'il avait encore de l'influence politique. Lors du conseil d'administration, son rival et candidat à la présidence de l'Office, Alexandre Pissas, n'a recueilli que 8 voix sur les 22 membres. Selon le code de la construction et de l'habitat, un candidat doit, pour être élu président, recueillir dès le premier tour la majorité absolue.

Le budget 2021 voté à l'unanimité

« Il y a trois ans, Alexandre Pissas avait déjà échoué à présider la commission d’attribution de logement », rappelle l’une de nos sources. La défaite d'Alexandre Pissas est surtout politique, n'ayant aucune conséquence sur la gestion de l'Office, dirigée par Stéphane Cabrié. D'ailleurs ce matin, au cours de cette même séance, le budget 2021 d'un montant total de 155 M€ (88,6 M€ en fonctionnement et 66,3 M€ en investissement) a été voté à l'unanimité.

Le maire de Tresques conserve toutefois son poste de vice-président. Ce n'est qu'en qualité de "président délégué" qu'il présidera les futurs conseils d'administration, en attendant les prochaines élections Départementales. Pas de quoi ajouter une nouvelle ligne à sa carte de visite... 

Coralie Mollaret 

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité