Actualités

ROCHEFORT-DU-GARD Le cas de Martine Garofalo mis en délibéré au 8 janvier

Martine Garofalo, au téléphone dans l'appartement prêté par la mairie de Rochefort (Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)

La septuagénaire, en conflit avec son locataire et à la porte de sa propre maison à Rochefort-du-Gard depuis la fin de l’été, voyait son cas étudié ce mardi devant le tribunal de proximité d’Uzès.

« C’est reporté au 8 janvier 2021 », nous explique Martine Garofalo à l’issue de l’audience, mise en délibéré. Le locataire ne s’est pas présenté ce matin, faute de moyen de locomotion, même si son absence n’a pas entraîné ce nouveau délai. La Rochefortaise, épuisée par des mois de procédures, répond par une question lorsqu’on lui demande comment elle prend ce nouveau délai : « Comment pensez-vous qu’on vit ? Sans commentaires. » « C’est comme ça », lâche-t-elle, fataliste.

Th.A

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité