A la uneActualités

GARD Quatre premiers centres de vaccination réservés aux professionnels de santé les plus fragiles prévus

Pour la première journée d'ouverture du centre de vaccination nîmois, près de 150 personnels de santé ont été vaccinés. (photo CHU de Nîmes)

En Occitanie, 33 centres de vaccination sont accessibles ou vont ouvrir en cette fin de semaine ou la semaine prochaine. Quatre d'entre eux se situent dans le Gard et concernent le CHU de Nîmes/site Carémeau, le centre hospitalier d’Alès, le centre hospitalier de Bagnols/Cèze et le centre hospitalier Le Mas Careiron à Uzès.

Ces centres de vaccination sont réservés aux professionnels de santé, aux sapeurs-pompiers et aux aides à domicile âgés de plus de 50 ans et/ou présentant des comorbidités. "C’est le fruit d’une mobilisation très active des représentants des professionnels concernés, en lien avec les équipes de l’ARS Occitanie dans chaque département et avec les collectivités territoriales", indique l'Agence régionale de santé par voie de communiqué.

Une vingtaine d’autres centres de vaccination de ce type seront ouverts très prochainement, par exemple au sein des cliniques privées pour les professionnels exerçant dans ces établissements. Au total, une cinquantaine de centres seront donc opérationnels en Occitanie dès la semaine prochaine.

80 000 doses de vaccins disponibles cette semaine à échelle régionale

En parallèle, la vaccination des personnes âgées hébergées en établissement se poursuit et constitue une priorité "du fait des fragilités liées à l’âge et à ce mode de vie collectif qui accentue les risques de contaminations." Quatre premiers établissements gardois avaient été sélectionnés pour débuter la campagne dès cette semaine du 4 janvier (Ehpad Serre-Cavalier à Nîmes, Les 7 sources à Bagnols/Cèze, l'Ehpad du centre hospitalier de Pont-Saint-Esprit et l'Ehpad les Jardins de l'Escalette d'Uzès).

L'ARS Occitanie indique que la vaccination va s'accélérer. "Dans chaque département, les opérations de vaccination en Ehpad publics, privés et associatifs et en unité de soins longue durée des établissements hospitaliers vont donc se démultiplier rapidement dans les tous prochains jours. [...] À titre d’exemple, la vaccination va démarrer dès la semaine prochaine pour 77 établissements pour lesquels elle était initialement prévue dans deux semaines."

Toutes les doses de vaccin ont désormais été réceptionnées par les centres hospitaliers pivots pour chaque département (le CHU de Nîmes pour le Gard, NDLR). Ce sont plus de 80 000 doses de vaccins qui sont d'ores et déjà disponibles à échelle régionale pour cette semaine.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité