Actualités

LES ANGLES Le maire, Jean-Louis Banino, présente ses vœux sur les réseaux sociaux

Jean-Louis Banino, maire des Angles, a présenté ses vœux dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux. (capture d'écran)

Ce mardi 5 janvier, le maire des Angles, Jean-Louis Banino, a présenté ses vœux à la population à travers une vidéo postée sur Facebook. Mais il a insisté un peu plus que d'habitude sur son "Bonne année", espérant profondément qu'elle soit celle où on se débarrassera du virus.

"Les circonstances sanitaires me contraignent à annuler la traditionnelle soirée des vœux. C’est certain, ce moment de convivialité nous manquera cette année, mais la prudence s’impose", introduit-il. 2020 n'invite pas à la "rétrospective nostalgique", comme il le formule, mais restera surtout "l’année des crises : crise sanitaire, crise sociale, crise économique…" Si l'inquiétude a pu régner pendant cette période de confinement-déconfinement puis renconfinement, le maire salue la solidarité qui a maintenu le lien social.

Il profite de ses vœux pour remercier toutes les personnes qui ont contribué et contribuent encore à enrayer la pandémie notamment le corps médical, les pompiers, les agents municipaux... Cette période a aussi encouragé les personnes qui avaient l'envie d'aider, à agir à leur échelle : "De nombreuses personnes se sont spontanément portées volontaires pour mener des actions bénévoles. Le réseau "je veux aider" s’est d’ailleurs constitué à ce moment-là. Je remercie une nouvelle fois tous ces bénévoles qui ont aidé à distribuer des masques ou encore qui ont permis la continuité du plan "rompre l’isolement"."

"Chaque jour nous sommes moins démunis face au virus"

Le premier magistrat ne cache pas son scepticisme face à cette nouvelle année qui débute mais nourrit aussi des espoirs sincères : "Nos traditionnels "Bonne année" sonnent comme un vœu pieux. Toutefois, chaque jour nous sommes moins démunis face au virus. La bataille est rude et ne se terminera pas tout de suite mais aujourd’hui, contrairement à mars 2020, nous savons à quoi nous attendre. Nous connaissons les gestes barrières efficaces pour protéger et se protéger. Nous appliquons les protocoles mis en placeous sommes équipés de masques et de gel, nous sommes aguerris à cette façon étrange de vivre qui ne sera, assurément, que temporaire."

Il désire que 2021 soit l'année où l'on vaincra le virus, où l'on puisse à nouveau se rassembler sans crainte, où l'on puisse voir les visages sans masque. "Un retour progressif à ce que nous avons coutume d’appeler "la vie d’avant"", en somme.

Marie Meunier

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité