ActualitésSociété

GARD Le centre départemental de vaccination poursuit lentement mais sûrement

Photo de la première personne vaccinée ce lundi matin (Photo Filieris Sud).

Le centre départemental de vaccination du Gard situé à Nîmes est géré par le groupe santé FIilieris Sud. Avec 18 vaccinés par jour les choses peuvent sembler lentes mais elles vont s'accélérer dans les prochains jours.

La vaccination anti-covid s’organise dans le Gard. Sur Nîmes, le centre de vaccination vient en renfort des équipes du CHU de Nîmes afin de vacciner les personnes âgées de plus de 75 ans.  Situé 15, rue Sainte-Anne, près du centre-ville, le centre de vaccination est composé de médecins généralistes spécialisés prévention et d’infirmiers diplômés d’état.

Cette aide a été mise en place dans l’attente de l’ouverture d’un grand centre à Nîmes. 18 personnes ont été vaccinées lundi et 18 autres chaque jour depuis, en grande majorité des personnes de plus de 75 ans - la doyenne étant âgée de 95 ans - et quelques professionnels de santé, qui ne s’étaient pas encore fait vacciner au CHU de Nîmes et qui ont ainsi pu découvrir le centre de vaccination et rencontrer les équipes de professionnels sur place. D’un point de vue logistique, les vaccins ont été livrés par le CHU de Nîmes en nombre exact correspondant aux personnes inscrites et toutes les doses ont été utilisées sans aucun gaspillage.

La limitation des actions hors les murs, en raison des recommandations covid ainsi que le report de certaines séances de vaccination non urgentes ont permis cette organisation spécifique, en lien étroit avec l’équipe du CeGIDD (Centres gratuits d'information, de dépistage et de diagnostic) qui se trouve dans les mêmes locaux.

Un circuit spécifique permettant en particulier de surveiller les patients pendant 15 à 30 mn après la vaccination a été mis en place afin de respecter les règles d’hygiène et les recommandations sanitaires. Des conseils, pour déclarer d’éventuels effets secondaires, ont également été donnés.  Tout cela pour la plus grande satisfaction des personnes vaccinées qui ont apprécié " l'accueil et le rappel personnalisé par téléphone pour leur indiquer l’endroit précis du centre. "

Du point de vue médical quelques personnes avaient des antécédents d’allergie qui ont nécessité une investigation médicale poussée avant l’administration du vaccin. Plusieurs personnes âgées ont également des anticoagulants dans leur traitement habituel et nécessitent ainsi une compression prolongée du lieu de l’injection afin d’éviter un hématome. Pour une personne âgée, " c’est rassurant de pouvoir aussi venir dans un lieu spécialisé dans la vaccination ".

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité