ActualitésCulture

GARD Le Département soutient le monde de la culture

Françoise Laurent Perrigot, présidente PS du Conseil départemental du Gard (Photo : Anthony Maurin)

La présidente du Département, Françoise Laurent-Perrigot et son vice-président en charge du dossier Patrick Malavieille, viennent d'envoyer une lettre à Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la culture. Voici son contenu intégral.

Madame la Ministre,

Le monde de la culture se trouve lourdement impacté sur l’ensemble du territoire national et plus particulièrement encore dans le Département du Gard. Les acteurs de la culture de notre Département souffrent de ne pas pouvoir exercer leur art, les conséquences financières des fermetures prolongées des établissements culturels mettent en question la pérennité de nombre d’entre-eux.

La culture est un secteur cardinal de l’économie et de l’emploi de notre Département. L’activité des structures les plus significatives génère chaque année plus de 18 Millions d’euros de recettes directes et leurs commandes alimentent un tissu d’entreprises sous-traitantes constituant un marché avoisinant les trois 3 millions d’euros. Hors emplois induits elles rassemblent près de 1400 salariés.

Ainsi, c’est en conscience que nous venons de voter un budget départemental, témoignant à ce secteur dans la tourmente, notre attachement. Cependant, faute d’une autorisation de réouverture des établissements culturels dans un délai raisonnable je crains que tous nos efforts ne demeurent insuffisants.

L’incompréhension de nos acteurs locaux de la culture tient également au fait qu’ils se sentent à juste titre en capacité de faire respecter le protocole sanitaire au sein de leurs établissements. Le maintien de la fermeture des espaces de culture au moment même où l’on autorisait une ouverture sous condition des lieux de culte leur est apparue dans le meilleur des cas comme une étrangeté.

Au-delà des considérations gestionnaires, la non-réouverture des lieux de culture interroge la mission même de ce secteur si particulier. L’art et la culture sont des portes ouvertes à un questionnement plus large de notre rapport au monde. Le temps d’une pièce de théâtre, d’un film de cinéma, de la visite d’une exposition ou d’un concert, c’est le temps privilégié de l’introspection, de l’appréhension rationnelle ou passionnée des problèmes du monde ou encore de l’évasion du quotidien. En cela l’art et la culture sont indispensables à l’épanouissement intime de nos concitoyens, à leur construction comme citoyens éclairés, et sans doute aussi à leur bonne santé mentale comme le rappelait récemment le comédien François Morel.

Nous avons pleinement conscience que la décision d’instaurer un couvre-feu dès 18 heures constitue une contrainte technique supplémentaire à prendre en compte dans la réflexion. Il demeure qu’un certain nombre d’établissements sont en mesure de proposer des représentations, projections, visites en matinée comme en après-midi, notamment les weekends. La perspective des vacances de février nous semble à cet égard présenter une opportunité non négligeable sous réserve d’un respect minutieux des précautions sanitaires désormais d’usage.

Pour toutes ces raisons, nous vous demandons avec la plus grande des solennités d’user de toute votre autorité pour obtenir la réouverture des lieux culture. Il en va, Madame la Ministre de l’avenir du secteur, de l’équilibre de nos territoires et de celui de nos concitoyens.

Dans l’espoir de voir aboutir ce qui sera votre action résolue en ce sens, veuillez croire, Madame la Ministre en l’expression de notre très haute considération.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité