Faits Divers

GARD Il appelle deux fois les gendarmes afin d’être interpellé

Photo illustration

Une dame a déposé plainte, mercredi, après l'incendie de son véhicule dans une commune proche de Nîmes.

La victime a rapidement indiqué aux gendarmes qu'une personne en particulier pouvait lui en vouloir. Son ex-compagnon, plus précisément. Ce dernier a appelé de lui-même le lendemain les gendarmes pour s'accuser de cette "destruction volontaire par incendie". Le suspect a contacté, jeudi, à deux reprises, les enquêteurs afin d'être interpellé.

Son souhait a été exaucé puisqu'il a été placé en garde à vue. Ce vendredi après-midi, il est déféré au palais de justice de Nîmes pour une comparution immédiate différée. En attendant son procès dans quelques semaines, le parquet de Nîmes réclame qu'un expert psychiatre puisse rencontrer cet incendiaire présumé. 

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité