ActualitésSociété

NÎMES Une application pour améliorer la sécurité au travail

BRL (Photo G&C Deschamps).

BRL Exploitation, spécialiste de la gestion et de la distribution de l’eau en Occitanie, veille sur ses équipes terrain grâce à l’application Beepiz et renforce sa démarche santé et sécurité au travail.

Application smartphone dédiée aux travailleurs hors de vue et de voix, Beepiz équipe plus de 15 000 professionnels au quotidien et accélère leur prise en charge par les secours en cas de danger (SOS, agression, chute, immobilité prolongée, perte de verticalité, zone blanche et perte de liaison...).

Depuis avril 2020, la PME tourangelle accompagne 120 collaborateurs du Groupe BRL dont la filiale Exploitation intervient sur le réseau hydraulique de la région Occitanie. Engagée dans une démarche de certification ISO 45001 relative à la santé et sécurité au travail, BRL Exploitation a d’ailleurs fait de ce déploiement un argument fort lors de l’audit d’évaluation.

Filiale du Groupe nîmois BRL fondé en 1955, BRL Exploitation (56 millions d'euros de CA) administre le réseau hydraulique régional concédé à sa maison mère par la région Occitanie. Ce dernier s'articule autour de 100 km de canaux, 5 000 km de conduites enterrées, 125 stations de pompage, sept centrales hydroélectriques et une trentaine de barrages et retenues. Il permet d’irriguer plus de 100 000 hectares de terres agricoles, d’alimenter des collectivités locales et de sécuriser l’accès à l’eau potable de 1 500 000 habitants du territoire.

Dati, le renouveau

120 des 250 collaborateurs de BRL Exploitation interviennent quotidiennement sur le terrain : des mécaniciens et des électriciens sur des équipements hydrauliques et des moteurs, des fontainiers qui manipulent les vannes et interviennent sur les points de livraison d’eau, des agents de travaux qui opèrent sur les canalisations ou encore des automaticiens qui pilotent des unités hydrauliques. Leurs activités sur des ouvrages en zones agricoles isolées les confrontent particulièrement à des missions isolées.

Pour les accompagner, BRL Exploitation mène une politique volontariste en matière de santé et sécurité au travail. Les premières expérimentations de la société en matière de DATI remontent à 2014 et au déploiement des premiers smartphones.

Jean-François Blanchet, directeur général du groupe BRL (Photo archives Anthony Maurin).

 " Le sujet de la protection des travailleurs isolés est régulièrement mis à l’ordre du jour de notre comité social et économique. Jusqu’en 2014, les dispositifs DATI étaient lourds et encombrants, détaille Marik Destroye, responsable de l’activité exploitation. Avec la démocratisation des smartphones, nous avons mené nos premiers tests mais sans trouver de réponse idoine. Nous avons alors développé une solution en interne, grâce au concours d’un prestataire local. Avec l’instauration du premier confinement en mars dernier, les situations d’isolement se sont multipliées et cet outil ne répondait plus à nos besoins. Nous nous sommes alors mis en quête d’un partenaire reconnu pour son expertise, capable d’innover et d’adapter sa proposition à nos enjeux. Nous avions besoin d’un équipement fiable, que nos collaborateurs puissent s’approprier aisément et interfaçable avec Concerteau, notre plateforme de gestion et de maintenance. Les équipes de Beepiz se sont montrées particulièrement à l’écoute de nos idées pour une mise en route efficace de l’application. "

Après une phase d’essai durant le mois de mai, Beepiz déploie son application sur 128 smartphones (120 pour une utilisation quotidienne et 8 de manière ponctuelle). Grâce à ses sept modes d’alertes et à la localisation en intérieur comme extérieur, elle facilite l’intervention des secours en leur permettant de gagner de 5 à 30 minutes. Elle intègre également un fil d’alerte interactif qui permet aux intervenants en charge de la sécurité d’échanger et de coordonner leurs efforts.

Beepiz déployée sur 128 smartphones

" Notre objectif principal réside dans l'expérience utilisateur. Il ne s’agit pas de proposer un modèle unique mais bien d’adapter l’application aux attentes de l’entreprise qui fait appel à notre expertise pour la sécurité de ses salariés, explique Julien Rousseau, dirigeant de Beepiz. C’est pour cette raison que nous programmons chaque année trois mises à jour qui viennent enrichir la solution. Cette collaboration avec BRL exploitation nous a permis d’intégrer de nouveaux paramètres liés au cœur de métier spécifique de l’entreprise et à son fonctionnement. En connectant Beepiz à une plateforme de télégestion interne par exemple. De nos échanges réguliers est aussi né un mode route qui permet d’inhiber automatiquement certaines détections qu’un smartphone pourrait générer lors de son utilisation à bord d’un véhicule. Nous avons particulièrement apprécié cette démarche car elle permet de répondre exactement à la demande de l’entreprise, avant de bénéficier à l’ensemble de nos clients. "

Le siège de BRL, à Nîmes (Photo Archives Anthony Maurin).

Une application qui fait consensus

Face à une situation de danger, l’application installée sur le smartphone du technicien amorce l’envoi d’une alerte par email, par sms et par téléphone. L’appel est directement transmis aux collaborateurs en charge de la plateforme interne Concerteau qui procèdent à une levée de doute. Un troisième appel sans réponse déclenche le déplacement d’un responsable de la santé et sécurité au travail qui peut retrouver l’émetteur de l’alerte dans les meilleurs délais grâce à sa géolocalisation.

À ce jour, aucune situation à risque réel ne s’est présentée. Cependant, l’application, sans être intrusive, commence à faire consensus au sein des équipes, conscientes de l’apport de cet outil de prévention qui fait désormais partie intégrante de leur équipement. Christophe Schubert, responsable des services Concert'eau, QSE et informatique chez BRL exploitations conclut : " Au-delà de l’obligation légale, la protection des salariés isolés représente un véritable enjeu pour nous puisque plus de la moitié de nos collaborateurs interviennent régulièrement, si ce n’est quotidiennement, sur le terrain. Nous sommes aujourd’hui engagés dans une démarche de certification ISO 45001 relative à la santé et sécurité au travail et l’auditeur a relevé le déploiement de l’application Beepiz comme un point fort de notre démarche. Dans l’optique de notre audit de certification programmé en novembre 2021, nous avons prévu de continuer à sensibiliser nos équipes en consolidant nos process à travers des exercices de simulation qui nous permettront d’améliorer les délais d’intervention et d’affiner la géolocalisation. "

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité