Faits Divers

ALÈS Il revendique les 11 300 euros tombés du ciel

Ce matin, gendarmes et policiers sont intervenus dans le quartier des Cévennes à Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Photo d'illustration/ Objectif Gard

Mis en examen pour un trafic de stupéfiants à Alès et en détention provisoire depuis 9 mois, un homme a demandé récemment sa libération sous contrôle judiciaire à la chambre de l'instruction de Nîmes.

Le mis en cause a été interpellé avec sa compagne le 26 mai dernier dans la capitale cévenole. Lorsque les policiers ont fait une descente à son domicile, un sac contenant 11 300 euros était tombé de l'étage où le couple vit. Dans un premier temps le couple n'avait pas revendiqué la possession de cet argent liquide. Devant la cour d'appel de Nîmes, le mis en examen affirme que les billets lui appartiennent bien mais - promis juré ! - cet argent ne provient pas du trafic de drogue comme "les mauvais esprits" pourraient l'imaginer mais de la vente en petites coupures d'une voiture.

"Je rappelle pour la cour que ce monsieur est mis en examen pour un trafic de stupéfiants. Un trafic d'héroïne précisément que les experts qualifient d'une héroïne d'une pureté exemplaire. Je précise aussi que ce monsieur est en état de récidive légale. Il a déjà été condamné à 3 ans de prison dans un précédent dossier de drogue", enfonce l'avocat général, Alexandre Rossi, qui refuse d'entendre parler d'une éventuelle libération conditionnelle. Des réquisitions suivies par la cour d'appel de Nîmes qui a refusé le contrôle judiciaire réclamé par le mis en examen. Ce dernier reste donc en détention provisoire.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité