Actualités

VILLENEUVE-LEZ-AVIGNON Bientôt un nouveau rond-point avenue de Rheinbach

Chaque lundi soir, une réunion de chantier se tient en lieu et place du futur rond-point qui desservira la Zac de la Combe. Lundi dernier, les riverains étaient invités à participer. (Marie Meunier / Objectif Gard)
Chaque lundi soir, une réunion de chantier se tient en lieu et place du futur rond-point qui desservira la Zac de la Combe. Lundi dernier, les riverains étaient invités à participer. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Un nouveau giratoire est en train d'être créé avenue de Rheinbach à Villeneuve-lez-Avignon. Il desservira la ZAC de la Combe qui comprendra un centre médical, un salon de coiffure... Le rond-point devrait être prêt pour fin-mars.

Tous les lundis, c'est réunion de chantier sur le giratoire. Lundi dernier, les riverains étaient invités à poser leurs questions à Isabelle Randoulet, nouvelle directrice des services techniques de Villeneuve-lez-Avignon.

Le projet prévoit donc un giratoire ainsi qu'un aménagement pour une piste cyclable bidirectionnelle, séparée de la chaussée par une glissière de sécurité. Elle s'arrêtera pour l'instant 50 m après le rond-point, mais le but final du projet étant de relier Villeneuve à Pujaut à vélo, grâce à une voie bien distincte de la circulation voitures. Le Grand Avignon est en train de travailler dessus.

Budget total : 182 497 €, supportés à 80% par la municipalité villeneuvoise. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Six lampadaires seront aussi installés aux abords du giratoire ainsi qu'un dos-d'âne. "Allez encore un !", s'exclame une riveraine. Un autre n'a pas la même vision : "Pour couper la vitesse, c'est bien. Y en a qui prennent l'avenue de Rheinbach pour un circuit !" Pas toujours facile pour les riverains des impasses perpendiculaires de s'insérer dans la circulation...

La commune en profite aussi pour refaire les réseaux d'éclairage public et arrosage. Le Grand Avignon a à sa charge les réseaux humides. Au total, la création du giratoire et des aménagements annexes coûte 182 497 €. À la base, la somme devait être répartie à 20% par l'aménageur de la ZAC de la Combe et 80% par celui de la ZAC des Bouscatiers. Sauf que la seconde n'est pas encore prête de sortir de terre... Alors, la commune a décidé de supporter à elle-seule les 80% restants. Et le giratoire n'est pas prévu pour l'instant pour desservir l'emplacement de la future ZAC des Bouscatiers.

Pourquoi la Ville fait son rond-point malgré tout, quitte à y aller de sa poche ? D'une, pour casser la vitesse, de deux, pour dessiner une vraie entrée de ville, et de trois, la ZAC de la Combe avait besoin d'un accès. Et puis, grâce à ce projet, le territoire villeneuvois a gagné 50 m. En effet, le panneau d'entrée d'agglomération a dû être avancé pour éviter que les automobilistes arrivent trop vite sur le ralentisseur et le rond-point.

Marie Meunier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité