ActualitésSociété

L’IMAGE DU JOUR L’ex-QG des gilets jaunes se refait une beauté

Les travaux ont commencé depuis plusieurs jours sur le rond-point de la 2x2 voies. (Photo Corentin Migoule)

Porte d'entrée majeure d'Alès "la capitale qui ne manque pas d'air", le giratoire de la route nationale 106, à la sortie de la 2x2 voies, est actuellement en travaux, un peu plus de deux ans après être tombé aux mains des gilets jaunes.

Depuis deux ans, le rond point de la RN106, communément baptisé le "rond point de la 2x2 voies" ou encore "le rond point du Mcdo", était quelque peu moribond. Et pour cause !

Le 17 novembre 2018 marquait le début du mouvement dit des "gilets jaunes", une fronde spontanée d'une partie des Français, initialement décidés à s'opposer à l'augmentation du prix des carburants. La contestation s'était alors organisée autour de blocages de routes et de ronds-points, chaque samedi.

Une porte d'entrée des Cévennes

À Alès, les gilets jaunes avaient très vite investi le giratoire de la route nationale 106 et sa cabane du pêcheur. Mais après des semaines d'occupation, le mouvement avait fini par s'étioler et la mairie d'Alès n'avait plus qu'à achever de détruire un rond-point ayant perdu de sa superbe.

Plus de deux ans après, la ville a lancé les travaux de réaménagement en début de semaine. Plusieurs agents municipaux sont mobilisés chaque jour et l'avancée du chantier est déjà visible car "il y a une volonté d'aller vite", d'après Christophe Rivenq, premier adjoint à la mairie d'Alès, qui entend embellir cette porte d'entrée des Cévennes.

La sobriété a un prix

Le gros œuvre devrait être achevé au mois de mai, "quelques plantations éphémères seront effectuées en juin et le reste dans l'hiver", prévient Christophe Rivenq, qui a imaginé un rond-point "beau et sobre, à l'image des autres ronds-points de la ville".

Une sobriété qui a un prix : 230 000 euros. "On est la ville de la Fleur d'Or, de la Porte des étoiles, donc c'est normal, en plus c'est une grande surface. Mais d'autres font des ronds-points beaucoup plus chers", justifie le premier adjoint. Avant d'ajouter : "Il n'y aura plus la cabane du pêcheur mais ça devrait être tout à fait sympathique." Un pont en pierres sèches, une rivière en fleurs, et deux parties arborées à base d'essences cévenoles (châtaigniers notamment) et méditerranéennes sont attendus.

Corentin Migoule

 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité