Actualités

VILLENEUVE-LÈS-AVIGNON Les visites de quartiers ont repris in situ

Jeudi après-midi, lors de la réunion de quartier à Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

D’ordinaire, la mairie de Villeneuve organise régulièrement des réunions de quartiers dans les salles polyvalentes de la commune. Avec la crise sanitaire, ces réunions sont devenues impossibles en salle, mais la mairie les a repris ce jeudi après-midi en extérieur, directement dans les quartiers.

La maire de Villeneuve Pascale Bories et les adjoints Nathalie le Goff, Jean-Pierre Bonifay et la conseillère municipale Sophie Galateau-Lepere, accompagnés du nouveau directeur adjoint des services techniques Thomas Massien se sont donc rendus dans le secteur du pont du Royaume et de l’avenue du Général-Leclerc « pour indiquer ce qui est mis en place et faire remonter les remarques », explique Pascale Bories.

L’occasion pour la maire d’annoncer que la mairie « a fait une demande d’installation d’une caméra de vidéosurveillance sur le boulevard du Général-Leclerc, qui est un axe pas encore couvert que nous voulons sécuriser. » La mairie espère avoir l’autorisation de vidéo-verbaliser avec cette future caméra, et a fait une demande en ce sens à la préfecture.

Par ailleurs, la mairie veut « requalifier cet axe majeur pour y mettre des transports doux et un bus à haut niveau de services », avance Pascale Bories, qui précise avoir pris attache avec l’Agglo du Grand Avignon à ce sujet. Ce boulevard, un des principaux axes de la ville, est au coeur des préoccupations des habitants du quartier, notamment « avec les nouvelles copropriétés en construction, qui rajouteront 200 à 250 véhicules à une voie qui circule déjà énormément », soulèvera un habitant, avant de proposer le passage des rues Olivier-de-Serres et montée de Lorette en sens unique.

La maire rappellera que ces nouvelles constructions sont réalisées sur l’avenue en question « car on nous impose une densification de la commune sur certains axes », mais que ces constructions « ont été reculées pour permettre un élargissement de la voie et le stationnement. » Une autre habitante, qui vient d’arriver derrière la gare, posera la question du devenir du terrain appartenant à la SNCF à proximité de son logement. « Il y a eu des discussions pendant 10 ans avec la SNCF sur ce terrain, elles n’ont pas abouti, donc je pense qu’il y a encore du temps, et le jour où il y aurait un projet, nous ferions une réunion publique spécifique », répondra Pascale Bories.

La question de la sécurité reviendra chez un autre habitant, à qui la maire répondra que sa commune « a parmi les meilleurs chiffres du département » sur le front de la délinquance. Pascale Bories évoquera ensuite sur la mise en place prochaine d’une brigade environnement pour lutter contre les incivilités et dépôts sauvages et « davantage verbaliser » les contrevenants.

Revenant ensuite sur la restructuration voulue du quartier du boulevard du Général-Leclerc, où on compte « des logements vacants et abandonnés », Pascale Bories affirmera que la commune allait « travailler avec l’Établissement public foncier, c’est maintenant qu’il faut enclencher la machine. »

Autre sujet revenu lors de la réunion, le feu clignotant au croisement de la D2 et de la D980 à l’entrée de la ville. « Si on met les feux fixes en place, ça fait des embouteillages terribles, note la maire. Mais je veux qu’on mette le feu de la gare en fixe, le capteur est déjà en place. Par contre, en face c’est plus compliqué, mais je demande à ce qu’on y travaille. »

Enfin, dernier sujet revenu sur la première réunion, l’état du pont du Royaume/pont Daladier. « Ce pont est aux trois quarts à la mairie d’Avignon, et à un quart à la mairie de Villeneuve, rappellera Pascale Bories. Nous ne cessons d’appeler la mairie d’Avignon, et j’ai réécrit récemment à la maire d’Avignon (Cécile Helle, ndlr) et au président du Grand Avignon (Joël Guin, ndlr) pour enfin faire un diagnostic de ce pont. » D’autant que, rappelle-t-elle, « dans le plan de relance le Gouvernement apporte des financements pour la sécurisation des ponts. »

Alors, conclut Pascale Bories, « si la maire d’Avignon nous répond, on sera ravis. » Le message est passé.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité