Faits Divers

NÎMES Un Turc et un Tunisien refusent d’être expulsés : ils devaient être envoyés au Maroc !

La salle d'audience du tribunal correctionnel de Nîmes. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Deux dossiers de comparution immédiate étaient successivement examinés jeudi dernier par le tribunal correctionnel de Nîmes. Deux affaires similaires concernant un Turc et un Tunisien qui ont refusé de se soumettre à un test PCR pour ne pas rentrer dans leur pays d’origine…

Sauf que contrairement aux dossiers habituels, les deux hommes ne devaient pas être renvoyés pour l’un en Turquie et pour l’autre en Tunisie, mais… au Maroc ! C’est ce qu’indique le procès verbal dressé suite à leur refus de se soumettre au test PCR. La juge, Sandrine Lalande, explique qu’il s’agit certainement d’un « copier-coller ». Une erreur qui dérange maître Caroline Rigo, l’avocate de Mohamed, le Tunisien de 42 ans : « On a un problème de procédure. On ne peut pas se contenter d’un copier-coller ». Un argument repris un peu plus tard par le conseil de Senol, un Kurde de 33 ans qui refuse de rentrer en Turquie pour, dit-il par la voix de son interprète, « une question de vie ou de mort ».

Le procureur, Willy Lubin, est également ennuyé. Il profite de son deuxième réquisitoire, sur le dossier de Senol, pour exprimer son sentiment général : « La difficulté, c’est que je ne sais pas dans quel pays il a refusé d’aller. Il est Turc, il a refusé d’aller au Maroc, ce qui se comprend. On va dire c’est un copier-coller, ou une erreur matérielle, mais on n’en est pas sûr. Peut-être qu’on lui a vraiment demandé d’aller au Maroc. C’est un vrai problème », regrette-t-il en proposant la relaxe. À l’issue d’un délibéré relativement rapide, le tribunal a relaxé les deux accusés au motif que « les éléments légaux de l’infraction ne sont pas réunis ». Mohamed et Senol, très satisfaits du jugement, ont chaleureusement remercié la présidente.

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité