Faits Divers

NÎMES Lors d’une intervention, les policiers découvrent des chiens maltraités


Certains étaient en cage, sans espace, d’autres sur un petit balcon. Les policiers sont intervenus ce mercredi matin à Nîmes au domicile d’un particulier suite à la plainte d’une éleveuse canine qui estimait avoir été escroquée après la vente d’un chien. En se rendant au domicile de l’acheteur, ils ont découvert une dizaine de chiens détenus dans de mauvaises conditions. Pour cinq canidés de première catégorie et donc soumis à des autorisations, les propriétaires n’avaient pas de documents valables à fournir aux policiers. Le « propriétaire » des chiens comparaîtra prochainement devant le tribunal correctionnel de Nîmes pour « abus de confiance », « détention de chien de catégorie 1 sans autorisations », et « maltraitance à animaux », souligne le vice-procureur Patrick Bottero.

Publicité
Publicité
Publicité

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité