ActualitésL'Agenda

ALÈS 200 opposants au port du masque des enfants soutenus par une chanteuse engagée

Ingrid Courrèges avait fait partie de l’équipe de Florent Pagny dans la saison 4 de The Voice. (Photo Corentin Migoule)
Ingrid Courrèges avait fait partie de l’équipe de Florent Pagny dans la saison 4 de The Voice. (Photo Corentin Migoule)

Ce samedi après-midi, à l'initiative du collectif Libre en Cévennes, créé à l'automne dernier, une manifestation s'est tenue sur les berges du Gardon d'Alès, avant que le cortège ne prenne la direction du Cratère où la chanteuse Ingrid Courrèges a donné un concert improvisé.

Elle aurait dû être à Lyon, mais la manifestation nationale organisée par l'association Enfance et Libertés dans 34 villes de France ce samedi a finalement été annulée. Alors, "au dernier moment", Ingrid Courrèges a choisi Alès où le collectif Libre en Cévennes, après quelques semaines d'interruption, a repris sa lutte hebdomadaire contre le port du masque obligatoire pour les enfants.

Fondatrice du mouvement, la sophrologue Morgane Blanc a d'abord rappelé "les méfaits du masque pour les enfants" dont le port régulier serait responsable "d'un manque d'oxygène" alors qu'à l'inverse, une bonne oxygénation "diminue l'anxiété, apaise le mental, augmente le système immunitaire et réduit les tensions musculaires."

Environ 200 personnes avaient ainsi investi les berges du Gardon, répondant à l'appel à manifester "pacifiquement" du collectif. Parmi elles, plusieurs entités, dont celle représentée par Hélène Bel Bachir : le collectif Enfance et Libertés. "On synthétise les actions de toutes les associations de lutte contre le port du masque des enfants", a résumé la jeune femme qui a pris le temps de discuter avec un papa "en colère" après que son fils de 6 ans ait fait l'objet d'une "sanction" matérialisée "par un point orange" à l'école parce qu'il ne portait pas de masque.

Hugo Carré, fondateur du collectif Au cœur de nos différences, faisait lui aussi partie de l'assistance. L'occasion de promouvoir sa pétition lancée il y a peu, qui réclame la création d'aires de jeux adaptées aux enfants handicapés dans le Gard (lire ici).

Parmi les 200 manifestants, un jeune adulte, qui s'est qualifié comme "un complotiste de la première heure" car lorsqu'il a vu "Macron annonçait dès sa deuxième allocution en avril 2020 que la seule porte de sortie du covid serait la vaccination", il a "compris", a regretté que la contestation n'aille "pas plus loin", ne dénonçant "que le port du masque chez les enfants" et pas "son port généralisé."

Sous escorte policière, le cortège s'est ensuite formé et a pris la direction du centre-ville d'Alès, faisant une halte sur le parvis de la scène nationale du Cratère où Ingrid Courrèges, suivie de près par les équipes de l'émission Quotidien, a donné un concert apprécié à en croire les généreux applaudissements des 200 manifestants, invités à chanter en chœur avec l'interprète de Nos libertés, une reprise du single Femme libérée de Cookie Dingler (notre vidéo).

Corentin Migoule 

Et aussi :

Articles similaires

Un commentaire

  1. donc, on a une sophrologue (spécialité qui s’exerce en France sans diplome selon wikipedia) qui s’improvise pédopneumologue et qui est soutenue par une chanteuse de the voice (ou équivalent)… superbe ! Je pense que le seul air qui manque aux enfants, c’est celui dont les prive ces manifestants en respirant eux même 😀
    Le rapport bénéfice risque, ça leur parle comme concept ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité