ActualitésSports Gard

GARD Shirine Boukli en route vers les Jeux Olympiques avec sa toute nouvelle voiture

Le concessionnaire automobile avignonnais Cap 84 Seat a prêté une voiture toute neuve à Shirine Boukli, championne d'Europe de judo en -48 kg. (Marie Meunier / Objectif Gard)
Le concessionnaire automobile avignonnais Cap 84 Seat a prêté une voiture toute neuve à Shirine Boukli, championne d'Europe de judo en -48 kg. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Est-ce que Shirine Boukli aura son ticket pour les Jeux Olympiques de Tokyo ? Le mystère plane encore, mais du côté des partenaires, on y croit. Le concessionnaire automobile Cap 84 Seat à Avignon a prêté une voiture toute neuve pour encourager la judokate de 22 ans. 

"Elle est super, c'est ma première "vraie" voiture", s'exclame Shirine Boukli en enlevant la housse de protection découvrant le véhicule. Son nom et son titre de championne d'Europe sont mêmes calqués sur les deux ailes de la voiture. "Avec ça, tu ne pourras plus redescendre discrètement dans le Sud", plaisante son frère, venu l'accompagner.

Il s'agit du premier partenaire automobile de la judokate originaire de Théziers qui a fait ses premiers pas sur le tatami du club d'Aramon, tenu par son oncle. Depuis la graine de championne s'est révélée et les sponsors se greffent à cette belle aventure sportive.

Après quelques jours de vacances dans sa famille, Shirine Boukli prendra la route pour Paris au volant de sa Seat Arona. "Je dois rentrer. J'ai un test PCR à passer, comme je le fais régulièrement, et un entraînement samedi", atteste la judokate. Elle va retrouver son emploi du temps chargé voguant entre ses séances au club de judo Flam 91 et ses cours de licence Staps.

L'or décroché au grand chelem de Tel Aviv en février

Un rouage bien huilé contrastant avec le flou régnant autour des futures compétitions. Ce mardi 30 mars devaient être rendus public les noms des judokas retenus pour les Europe (dans deux semaines au Portugal), Monde et Jeux Olympiques. Malheureusement, au vu du contexte sanitaire, l'annonce a été repoussée.

D'ailleurs, tous les judokas de l'équipe de France ont été rapatriés il y a quelques jours, en plein grand slam de Georgie. Shirine Boukli aussi. Dommage car cela devait être un moment décisif pour la départager avec sa concurrente, Mélanie Laurent, pour savoir laquelle des deux ira aux JO de Tokyo cet été.

Sur quoi va se baser la fédération pour choisir sa représentante française ? Difficile à dire... Mélanie Laurent est 7e sur la ranking list, devant Shirine Boukli qui est à la 9e place. Mais la Gardoise a fait de belles performances récemment. En plus de l'or aux championnats d'Europe en novembre 2020 en catégorie -48 kg, elle est remontée sur la première marche du podium en février au grand chelem de Tel Aviv, face à la double championne du monde ukrainienne Daria Bilodid par ippon. Une grosse performance qui, on l'espère, fera la différence...

Marie Meunier

Publicité
Publicité
Publicité

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité