JusticeNîmes

JUSTICE Relaxé en première instance, il est condamné à 18 mois pour un vol

Le palais de justice de Nîmes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard).
Le palais de justice de Nîmes. (Photo / Objectif Gard).

C’est un simple cambriolage, survenu en 2016 sur la commune d’Uchaud, qui était jugé ce mardi près de cinq ans après les faits devant la cour d’appel correctionnelle de Nîmes.

Un homme dont le casier judiciaire est bien fourni, avait été relaxé en première instance pour un cambriolage nocturne au domicile d’un particulier. Absent lors d’un procès d’appel il y a quelques mois, il avait écopé de 3 ans de prison ferme. Entre-temps il a été arrêté dans un autre dossier et là surprise, on lui a expliqué qu’il avait une condamnation de la cour d’Appel de Nîmes à purger. Ce mardi donc, il avait décidé de revenir devant les juges d’appel pour essayer de plaider son innocence. Les magistrats de la cour d’Appel ont finalement condamné cet homme à 18 mois de prison.

Boris de la Cruz

Publicité
Publicité
Publicité

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité