ActualitésSanté

NÎMES La capacité vaccinale va augmenter

Josette, 79 ans et demi, habitant Laudun-l'Ardoise, est la première personne à avoir été vaccinée au nouveau centre de vaccination "grand public", ouvert au centre culturel Léo-Lagrange, à Bagnols/Cèze. (Marie Meunier / Objectif Gard)
Le Parc des expositions permettra une plus grande capacité de vaccination (Photo : Marie Meunier / Objectif Gard)

Afin d’augmenter sa capacité de 60%, le centre de vaccination des Costières va déménager au Parc des expositions à partir du 10 mai. Le nombre des injections journalière passera de 1 600 à 2 500.

À partir du lundi 10 mai, la capacité vaccinale de la ville de Nîmes va singulièrement s’accroitre. De 1 600 vaccinations possibles par jour, elle passera à 2 500. C’est le déménagement du centre de vaccination des Costières au Parc des expositions qui permet cette augmentation. Cette nouvelle implantation accueillera jusqu’à 16 lignes de vaccinations, contre 10 aujourd’hui.

« Ça va nous permettre d’offrir aux personnes prises en charge un meilleur accueil avec l’installation d’un système de climatisation pérenne, mais aussi et surtout d’augmenter considérablement notre capacité vaccinale », s’est réjouit Jean-Paul Fournier, le maire de Nîmes.

32 médecins, 64 infirmiers et 100 agents municipaux

Le Parc des expositions sera ouvert du lundi au samedi de 9h à 17h et il offrira la possibilité d’organiser une session nocturne (jusqu’à 20h) par semaine, soit 800 injections supplémentaires. Le nouveau centre mobilisera, en fonction de l’approvisionnement en doses par l’ARS, 32 médecins pour la consultation pré-vaccinales, 64 infirmiers pour la préparation des doses et l’injection du vaccin, et 100 agents municipaux pour l’accueil, l’accompagnement et la prise en charge administrative.

Le Parc des expositions est géré par la Chambre de commerce et d’industrie du Gard, et Éric Giraudier, son président, n’oublie pas la relance économique : « Elle passe avant tout par la réussite de la campagne vaccinale. C’est pour quoi nous avons très vite mis à disposition le Parc des exposition. »

Une douzaine de personnes ont été recrutés auprès de Pôle emploi, ainsi que 30 étudiants de toutes les filières. L’inscription est obligatoire via la plateforme Doctolib et il est conseillé d’arriver 15 minutes avant l’heure du rendez-vous. Depuis le 16 avril, les plus de 60 ans sont éligibles, en plus des personnes avec comorbidité à haut risques. Les enseignants et les personnels de sécurité sont invités à se faire vacciner.

Dolorès Orlay-Moureau, l’adjointe déléguée à la Santé à la ville de Nîmes fait un bilan du centre de vaccination des Costières : « En trois mois et demi, 55 000 doses ont été administrées, principalement des laboratoires Pfizer et Moderna, dont 20 000 secondes injections ». Le coût de cette implantation pour la ville est estimé à 480 000€  avec les aménagements et la pose de la climatisation.

 

 

Publicité
Publicité
Publicité

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité