A la uneAlès-CévennesÉducation

ALÈS L’œuvre de Gilles Roumieux et de ses élèves prend racine et ira jusqu’à l’Assemblée

Annie Chapelier (à droite) a promis d'inviter Gilles Roumieux et ses élèves pour une visite de l'Assemblée nationale dès que les conditions sanitaires le permettront. (Photo Corentin Migoule)

Une délégation d'élus a pris connaissance de l'expo-hommage à Samuel Paty réalisée par les élèves de 3e du collège Racine d'Alès sous la houlette de leur professeur d'histoire-géographie. Un travail largement salué qui, en plus d'une large diffusion dans le département, va être transmis à l'ensemble des députés ainsi qu'au président de la République.

Depuis des mois, Gilles Roumieux remue ciel et terre pour que soit diffusé au plus grand nombre le travail qu'il a mené avec ses deux classes de 3e suite à l'assassinat de Samuel Paty, survenu le 16 octobre dernier. Après avoir recueilli et mis en forme les témoignages des 58 adolescents, le professeur d'histoire-géographie a d'abord fait éditer 5 000 brochures. "Il ne m'en reste qu'un petit millier. Il y aura une deuxième impression à coup sûr", annonce d'emblée le Cévenol.

En parallèle, l'expo-hommage "Des élèves qui nous élèvent", où sont placardés les messages des collégiens sur de grandes affiches, est organisée à la médiathèque Alphonse-Daudet d'Alès depuis le début du mois d'avril et ce jusqu'à la fin de la semaine (lire ici). Avant qu'elle ne prenne fin, une délégation d'élus l'a visitée ce samedi.

Enseignant à la retraite, Jean Denat, maire de Vauvert, avait même fait le déplacement depuis la Petite Camargue. "Admiratif" du contenu produit par les adolescents alésiens sur "un tel sujet", le socialiste promet de réinvestir ce travail dans plusieurs établissements scolaires de sa commune. À ses côtés, Arnaud Bord, en régional de l'étape, dit avoir pris "une gifle par des mots d'élèves âgés de 14 ou 15 ans". Et le conseiller d'opposition à la mairie d'Alès d'ajouter : "Quelle résonance avec ce qui s'est passé hier à Rambouillet (∗)!"

Les élus aux côtés des parents d'élèves, de Gilles Roumieux, et de Laurence Noël, principale du collège Racine, lors de la visite de l'exposition. (Photo Corentin Migoule)

Aussi, alors que plusieurs municipalités de l'Agglo (Rousson, Cendras, Saint-Privat-des-Vieux, Saint-Hilaire-de-Brehtmas et La Grand-Combe notamment) ont manifesté leur intérêt en envisageant l'achat de plusieurs plaquettes, le Département a d'ores et déjà acheté 730 brochures. "On en distribuera une dizaine par collège", annonce Jean-Michel Suau, conseiller départemental. Insuffisant pour Gilles Roumieux qui imagine une distribution massive et symbolique : "J'aimerais qu'une brochure soit donnée à tous les élèves de 3e qui auront leur brevet. Ça aurait du sens car ça serait leur certificat de citoyenneté avant leur départ au lycée". 

Députée de la 4e circonscription, Annie Chapelier était aussi de la partie. L'infirmière-anesthésiste de profession a pris le temps d'échanger avec la demi-douzaine d'élèves qui avait fait le déplacement jusqu'à la médiathèque d'Alès. "Elle nous a dit que dans la vie il fallait toujours se battre pour nos idées", confient Manon et Lilou, deux contributrices de l'expo-hommage auprès desquelles Annie Chapelier s'est longuement attardée.

Après avoir pris soin de laisser sa trace dans le livre d'or de l'exposition, la députée a fait une promesse, celle d'offrir une brochure à chacun de ses 575 confrères à l'Assemblée nationale. Si Sarah El Haïry, secrétaire d'État chargée de la Jeunesse et de l'Engagement, a déjà reçu une brochure lors de sa visite à Nîmes en milieu de semaine dernière, trois ministres (Jean-Michel Blanquer, Roselyne Bachelot et Marlène Schiappa), le Premier ministre, Jean Castex, et le Président Emmanuel Macron ne devraient plus tarder à voir arriver un exemplaire sur leur bureau.

Corentin Migoule

∗ La veille, le 23 avril, un clandestin radicalisé âgé de 36 ans avait assassiné une adjointe administrative du commissariat de Rambouillet (Yvelines).

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité