ActualitésAlès-Cévennes

LE VIGAN Les anciens combattants honorés à l’occasion de la cérémonie du 8 mai

La photo s'est déroulée en comité restreint. (Photo Corentin Migoule)

Sous un soleil de plomb, la traditionnelle commémoration de la victoire des forces alliées sur l'Allemagne nazie a eu lieu ce samedi matin devant le monument aux morts du Vigan. Nommée sous-préfète de l'arrondissement le 1er février dernier, Saadia Tamelikecht a dirigé la cérémonie au cours de laquelle six anciens combattants ont reçu une médaille.

C’était il y a 76 ans… Une éternité ! Pourtant, le devoir de mémoire perdure tant la brutalité des combats a marqué d'une encre indélébile les esprits. Alors que les forces alliées dont faisait partie la France livraient bataille contre les forces allemandes, le 7 mai 1945, l’Allemagne nazie capitulait quelques jours après le suicide du Führer dans son bunker à Berlin.

C’était la fin de la Seconde guerre mondiale, déclarée officiellement le 8 mai 1945. Pourtant ce jour-là, "beaucoup de Français n'avaient pas encore de nouvelles des leurs", a indiqué Sylvie Arnal, maire du Vigan, à l'occasion d'un discours lu lors de la cérémonie commémorative qui a eu lieu ce samedi matin.

Nommée sous-préfète le 1er février dernier, Saadia Tamelikecht a procédé à son premier dépôt de gerbe lors d'une cérémonie du 8 mai. (Photo Corentin Migoule)

Peu après 11 heures, devant le monument aux morts et sous un soleil de plomb, une assistance composée entre autres d'une dizaine de badauds, de membres de l'opposition du conseil municipal du Vigan, et des autorités civiles et militaires, a en effet assisté au 76e hommage aux morts pour la France.

Accompagnée de Sylvie Arnal, élue maire du Vigan au printemps dernier, Saadia Tamelikecht, fraîchement nommée sous-préfète de l'arrondissement viganais, a d'abord procédé au traditionnel dépôt de gerbes. La sonnerie "Aux morts" a ensuite retenti, faisant place à un silence assourdissant avant que ne soit diffusée la Marseillaise.

La sous-préfète a épinglé la médaille du combattant sur la poitrine de six membres de la FNACA. (Photo Corentin Migoule)

L'heure était alors aux discours et l'édile viganaise a ouvert le bal en rendant hommage aux "derniers acteurs de la Seconde guerre mondiale qui tirent un à un leur révérence de centenaire". Et Sylvie Arnal de rappeler que "durant six années, le monde avait été plongé dans des privations et des combats féroces".

Saadia Tamelikecht a elle aussi salué la mémoire de "ceux qui ont combattu et abattu le fléau nazi" au cours d'une guerre qui a provoqué "une rupture pour notre civilisation". La sous-préfète a conclu cette cérémonie par la remise de la croix du combattant à six membres de la Fédération nationale des anciens combattants en Algérie, Maroc et Tunisie (FNACA), avec un mot personnalisé pour chacun d'entre eux.

Corentin Migoule

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité