ActualitésCamarguePatrimoinePolitique

PETITE CAMARGUE André Brundu à Paris pour défendre les manadiers

Au Sénat, André Brundu a rencontré Gérard Larcher. (Photo DR)
André Brundu a été reçu au Sénat. (Photo DR)

Par courriers datés du 17 mars 2021, André Brundu, le président de la communauté de communes de Petite Camargue (CCPC), a interpellé Jean Castex, le Premier ministre, et le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie, au sujet de la situation préoccupante des manades. Il s'est rendu à Paris ce mardi. 

Accompagné de Florent Lupi Chapelle, le président de la fédération des manadiers, ainsi que de Bérenger Aubanel et Virgile Alexandre, André Brundu a pris la tête de cette délégation camarguaise pour une journée rythmée par divers rendez-vous institutionnels au service de la défense du territoire.

En matinée, elle a été reçue au sein du ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation par Alicia Botti, conseillère chargée des relations avec les élus locaux et Urwana Querrec, conseillère filières animales, santé et bien-être animal. Les gardois ont pu aborder la situation des manadiers, et les enjeux majeurs environnementaux, économiques et culturels. Le président Brundu a également pu présenter le projet de cuisine centrale pour la restauration collective de la CCPC.

En début d'après-midi, cette délégation a été reçue par président du Sénat, Gérard Larcher, pour une rencontre à l'initiative et en présence des sénateurs gardois, Laurent Burgoa et Vivette Lopez. Parmi les leviers d'actions évoqués, il a été notamment demandé que le Sénat puisse inscrire à l'ordre du jour le texte proposé par Vivette Lopez, Anne-Marie Bertrand et plusieurs de leurs collègues le 22 juin 2020.

En fin de journée Damien Abad, député de l’Ain, natif du territoire, a reçu la délégation. Lors des rencontres avec les parlementaires, a été également évoquée une autre problématique majeure pour le territoire, celle de la Gestion des milieux aquatiques et de la prévention des inondations (GEMAPI), qui fait peser sur ses épaules plus de 36 millions d'euros sur la durée du mandat.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité