A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Yannick Liron : « Si Rani Assaf m’appelle, je serai tout de suite autour de la table »

Yannick Liron n'a pas encore reçu de coup de fil de la part de Noël Le Graët. (Photo Noémie Méger).
Yannick Liron, président de l'Association Nîmes Olympique (Photo Objectif Gard)

Le dernier conseil d'administration de l'Association Nîmes Olympique avait lieu hier soir à Caveirac. Il s'est déroulé en présence de deux huissiers de justice mandatés par Rani Assaf, le président de la société Nîmes Olympique. À l'issue de cette réunion, Yannick Liron, le président de l'association a répondu à nos questions. Il joue l'apaisement tout en maintenant que le centre de formation doit être agréé. Il évoque aussi l'arrivée d'un nouveau venu et son souhait d'intégrer les féminines de Nîmes métropole en 2022.

Objectif Gard : Faire un conseil d’admiration en présence d’huissiers mandatés par Rani Assaf ce n’est pas perturbant ?

Yannick Liron : C’est tout à fait légal, il n’y a aucun souci.

Où en sont les discussions avec Rani Assaf ?

Je suis toujours prêt à discuter. La preuve c’est que je vais au conseil d’administration de la société le 4 juin. Il ne m’a pas parlé pendant quatre ans, mais je ne suis pas dans la même posture. Si demain Rani Assaf m’appelle, je serai tout de suite autour de la table.

"C'est dans l’intérêt suprême du Nîmes Olympique, de conserver un centre de formation agréé"

La balle est dans son camp ?

C’était ce soir notre dernière réunion de la saison. On a délégué la gestion du football professionnel à la société. Qu’elle le gère avec un centre de formation agrée parce que c’était le deal de la convention il y a quatre ans. Nous sommes conscients des difficultés économiques et que monsieur Assaf met beaucoup d’argent dans le club. Nous sommes là en tant que bénévoles et passionnés pour essayer d’apporter notre contribution et trouver des solutions. C'est dans l’intérêt suprême du Nîmes Olympique de conserver un centre de formation agréé.

Le conseil d'administration de l'association Nîmes Olympique s'est déroulée en présence de deux huissier de justice mandatés par Rani Assaf (photo Norman Jardin)

Quelles seront les nouveautés de la prochaine saison ?

Nous avons recruté Samuel Cruz en tant que bénévole. Il connaît bien le football. Il a entraîné Uzès en National et j’ai joué avec lui à Beaucaire. C’est un enfant du pays. Il va gérer la coordination avec les clubs partenaires sur tout le territoire gardois. Car nous avons comme projet de faire monter en gamme nos clubs amateurs dans la cadre de la labélisation prônée par la FFF. Il va être chargé des relations avec les éducateurs des autres clubs  On veut se doter de plus de ressources qui nous permettrons de prendre les meilleurs joueurs gardois au sein du Nîmes Olympique.

"C’est à Rani Assaf de pousser et il y a toute une armée derrière pour le soutenir dans ses projets"

La démission de Gérard Di Doménico est-elle compensée ?

Oui avec l’arrivée de Christian Taves, le président du club féminin de Nîmes métropole Gard. Nous n’intégrons pas les féminines maintenant. On va attendre que tout s’apaise mais j’espère que cela se fera pour 2022-23.

A-t-il été question de budget ?

Oui, celui de l’association. Comme d’habitude, nous sommes partis sur un budget de 500 000€ pour la préformation.

Le désaccord entre l’association et la société n’aide pas l’équipe première à préparer sa saison. Cela vous inquiète-t-il ?

On espère voir le Nîmes Olympique en Ligue 2 la saison prochaine et je rêve la nuit de voir l’équipe en Ligue 1. Il faudrait que deux clubs de Ligue 1 déposent le bilan. Il y a aussi une réalité économique et il faut être cohérent. Il faut reconstruire, se mettre au travail en osmose avec la politique générale du club. C’est à Rani Assaf de pousser et il y a toute une armée sera derrière lui pour le soutenir dans ses projets.

Propos recueillis par Norman Jardin

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité