ActualitésNîmes

NÎMES Prêts à remettre la main à la pâte après l’incendie de leur crêperie l’an dernier

Le chef Alex et ses deux apprentis, sont prêts à faire sauter les crêpes et croustiller les gaufres. (Photo : Stéphanie Marin/ObjectifGard)

Au mois de février 2020, un incendie d'origine électrique a détruit la crêperie de Mohamed, 33 ans, et Abdessamad, 32 ans, située au 55 rue Saint-Rémy à Nîmes. Après plusieurs mois de travaux dont le calendrier a été perturbé par la crise sanitaire, le commerce rouvre ses portes ce mercredi 9 juin. 

Le 15 avril 2019, Mohamed et Abdessamad sautaient le pas pour changer de vie professionnelle et devenir leur propre patron à la tête d'une crêperie installée au 55 rue Saint-Rémy à Nîmes. Le concept de crêpes et de gaufres salées et sucrées à déguster à toute heure, de 11h à 23h du lundi au dimanche, s'est développé de manière exponentielle. Jusqu'à cette fameuse nuit du dimanche 9 au lundi 10 février 2020. "Nous avons reçu un appel pour nous signaler l'incendie de notre établissement. Tout a brûlé", se souvient Abdessamad. À l'origine de ce feu qui a nécessité l'évacuation d'un immeuble et d'un hôtel, "une défaillance électrique", précise le duo.

Un incendie d'origine électrique avait détruit la crêperie située rue Saint-Rémy à Nîmes, au mois de février 2020. (Photo : BDLC/Objectif Gard)

Assommés mais pas achevés, les deux Nîmois se sont retroussés les manches pour relancer au plus vite leur activité. Oui mais voilà, la crise sanitaire est passée par là et le confinement a bouleversé le calendrier du chantier. "Nous nous sommes battus. On s'est donné à fond mais les entreprises étaient fermées. Les travaux ont donc tourné au ralenti", explique Mohamed.

Un épisode qui relève désormais du souvenir puisque les gérants d'Original Crêpe & Waffle ont réussi redonner fière allure à leur établissement à grands coups d'investissement  personnel et financier, soit une enveloppe d'environ 70 000 euros. "Nous avons mis le paquet sur la sécurité et même suivi une formation incendie", souligne le duo.

Le chef Alex et ses deux apprentis sont prêts à faire sauter les crêpes et croustiller les gaufres. (Photo : Stéphanie Marin/Objectif Gard)

Située entre les lycées Dhuoda et Hemingway, la crêperie rouvrira ses portes dès ce mercredi 9 juin 2021. "Nous avons hâte de retrouver nos clients. Ils nous ont soutenus via les réseaux sociaux pendant toute cette période difficile", souligne Mohamed reconnaissant. À noter que 40% de la clientèle passe par les services de livraison partenaires de l'établissement. Le chef Alex, 20 ans accompagné de ses deux apprentis sont prêts à faire sauter les crêpes et croustiller les gaufres. Au menu des recettes gourmandes et généreuses élégamment présentées dans l'assiette.

Stéphanie Marin

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité