JusticeNîmes

NÎMES Escroquerie, le médecin est interdit d’exercer pendant cinq ans

Photo d'illustration

Il est condamné en outre à près de 500 000 euros de pénalités

Un médecin généraliste de Nîmes a été condamné jeudi après-midi par le tribunal correctionnel de la ville à 300 000 euros de pénalités dont la moitié avec sursis et le remboursement de 199 000 euros d'escroquerie au détriment de la Caisse Primaire d'Assurance Maladie. 

Ce praticien avait la plupart du temps un mode opératoire simple, il détournait la carte vitale de ses patients en encaissant plusieurs rendez-vous alors qu'il n'en effectuait qu'un seul. Le préjudice chiffré par la CPAM était de près de 200 000 euros, le tribunal correctionnel ordonne donc au médecin de rembourser l'organisme public sur la base de cette somme.

Au moment de la découverte de la fraude, il avait été saisi plus de 260 000 euros sur les comptes bancaires du mis en cause, une somme qui servira à payer la CPAM et la lourde amende infligée à ce médecin qui en outre ne pourra plus exercer pendant 5 ans... Il n'était pas présent hier à l'audience pénale, le président de la juridiction a annoncé qu'il devait également s'acquitter d'une amende et de dommages et intérêts pour 300 000 euros dont la moitié avec sursis.

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité