A la uneActualitésCultureNîmesVidéo

FESTIVAL DE NÎMES (en images) Soprano embarque le public dans l’espace, près des étoiles

Soprano a mis le feu sur la scène des arènes de Nîmes (Photo Corentin Corger)

 

C'est Clément Albertini qui a chanté lors de la première partie (Photo Corentin Corger)

Hier soir, Soprano s'est produit pour la troisième fois sur la scène des arènes dans le cadre du Festival de Nîmes. Le rappeur marseillais a fait le tour de son répertoire en faisant voyager le public dans l'espace qui est reparti avec des étoiles dans les yeux. 

C'est Clément Albertini qui a lancé les hostilités sur la scène de l'amphithéâtre romain. Le chanteur corse est arrivé en finale de la saison 8 de The Voice dans l'équipe de Soprano. Depuis, il se produit en première partie du rappeur marseillais. Une prestation pour bien chauffer le public avant l'apparition de la star de la soirée pour sa troisième représentation dans les arènes de Nîmes après des passages en 2015 et 2019. Pour faire la promotion de son prochain album "Chasseur d'étoiles", qui sortira le 3 septembre, c'est à bord d'un vaisseau que Saïd M'Roumbaba, de son vrai nom, a débarqué sur scène.

Une machine pour emmener le public dans l'espace avec un équipage composé de Zak et Diego, les deux frères de Soprano, ainsi que des frères Rossi. Deux musiciens nîmois dont l'aîné Florian est le compagnon de Louane, présente hier soir et qui a créé l'émulation dans la fosse juste avant que Soprano arrive sur scène vers 21h30. Dans ce décor, c'est logiquement avec son dernier tube "Près des étoiles", une reprise du groupe Gold, que l'artiste d'origine comorienne a débuté le concert avant d'être "En feu" devant des fans déjà conquis.

Soprano, commandant du vaisseau (Photo Corentin Corger)

Soprano a beaucoup communiqué avec les spectateurs - ils étaient environ 6 500 hier soir - en répétant à maintes reprises sa joie de pouvoir communier à nouveau avec eux. Si ce n'était pas le cas au début de ce festival, le masque est désormais obligatoire mais la majorité du public ne le portait pas. Rappelons qu'il est nécessaire de présenter un test négatif ou un schéma vaccinal complet pour assister au concert. Le rappeur marseillais a lui imaginé le passeport sanitaire du coeur pour faire voyager le public à Rio, à Bel Air et au Japon avec la représentation d'un globe en fond.

L'occasion d'interpréter "Zoum", "Fresh Prince" et "Ninja". Avant la pandémie, en octobre 2019, l'artiste avait sorti le titre "À nos héros du quotidien". Une chanson qui prend encore plus de sens dans le contexte actuel devenu un hymne pour rendre hommage à toutes les personnes particulièrement engagées et mobilisées face à la pandémie. Après les applaudissements, place au recueillement. Grâce aux torches des smartphones, des milliers d'étoiles ont brillé dans les gradins pour le morceau "Roule" où Soprano rend hommage à son ami d'enfance Sya Styles, décédé en 2015 des suites d'un cancer. C'est avec lui qu'il a fondé le groupe "Psy 4 de la rime" avec Alonzo et Vincenzo. Ce dernier a d'ailleurs fait une apparition à la fin du concert.

Le rappeur de 42 ans n'oublie pas le début de sa carrière et les premiers titres qu'ils l'ont fait découvrir en 2007 avec l'album "Puisqu'il faut vivre". Les "anciens" ont pu ainsi fredonner "À la bien" et "Halla Halla". Soprano, un artiste déjà devenu intergénérationnel. Les enfants, nombreux hier soir, voulaient surtout se défouler sur "Le Coach" et "Cosmo", des chansons interprétées en bouquet final. Des enfants qui sont rentrés chez eux des étoiles plein les yeux à l'issue de ce voyage spatial avec leur idole.

Retrouvez le concert de Soprano en images : 

L'énergie débordante de Soprano sur la scène des arènes de Nîmes (Photo Objectif Gard)
Un spectateur venu de Saint-Omer, dans le Pas-de-Calais, s'improvise chauffeur de salle (Photo Corentin Corger)
Deux jeunes fans réunies par leur passion pour Soprano (Photo Corentin Corger)
Le concert a débuté par une mise en scène pour annoncer la connexion avec Soprano depuis l'espace (Photo Corentin Corger)
La fosse assise transformée en fosse debout dès les premières secondes du concert (Photo Corentin Corger)
Soprano (Photo Corentin Corger)
Soprano a même fait du sport avec le coach (Photo Corentin Corger)
Le public heureux de retrouver son idole en concert (Photo Corentin Corger)

Corentin Corger

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité