ActualitésCamargueGardNîmes

TOROS La billetterie est ouverte pour la feria de Saint-Gilles

Un exemplaire de Mollalta, ganaderia espagnole qui se présentait en France (Photo Anthony Maurin).
Paseo à Saint-Gilles (Photo Villes de Saint-Gilles).

Les 21 et 22 août prochains aura lieu la feria de la Pêche et de l'Abricot à Saint-Gilles. Une novillada sans picadors, une avec et un mano a mano qui promet. La billetterie est ouverte alors n'hésitez pas !

Première édition pour le trophée de la "Chaquetilla d'or" sponsorisé par Groupama et qui aura lieu le samedi 21 à 17h30. Une novillada de qualité avec des novillos de chez Malaga, très beaux et extrêmement bien présentés sans paraître des tueurs. L'empresa Pierre-Henry Callet n'a pas choisi cela, c'est son associé Julien Miletto qui en est l'auteur. Aussi empresa de Saint-Gilles, il a voulu mettre ce lot auquel il croît beaucoup.

Face à des novillos, trois piétons élégants et prometteurs. Le Biterrois Carlos Olsina, le Nîmois Solalito et l'Espagnol de Béziers, Christian Parejo. Les trois novilleros veulent faire une bonne année et ont besoin de cette course pour s'assurer de nouveaux contrats estivaux. La competencia sera à tous les étages.

Le lendemain à 11h, c'est au tour de la finale du bolsin de Nîmes métropole de prendre ses quartiers d'été dans les arènes Émile Bilhau. Cette novillada sans picador doit révéler les talents d'aujourd'hui qui seront bientôt les figuras de demain.

L'élégance d'El Rafi sur son premier toros lors de la dernière "feria" (Photo Archives Anthony Maurin).

Dimanche 22 à 17h30, mano a mano détonnant pour clôturer le cycle saint-gillois. Des toros de José Cruz pour l'Arlésien Juan Leal et le Nîmois El Rafi. Deux maestros bien différents qui n'ont aucun différend mais qui ne seront pas indifférents à ce duel. Juan Leal a fait sa courte traversée du désert durant laquelle il a bataillé pour revenir au sommet. Il y est et veut y rester, il connaît la valeur du travail et le goût amer du risque. El Rafi, lui, vient d'être sacré matador de toros. Pour rester dans le circuit, il doit marquer les esprits et trouver son sitio. Pour Juan Leal, ce sont le terrain des cornes, le courage et le panache. Pour El Rafi, peut-être l'élégance et la verticalité ou la ceinture et la main basse ? On le verra dans les prochaines années... grande corrida mesdames et messieurs, grande corrida !

Renseignements et réservation au 06.24.50.69.25. Vente au guichet à partir du 16 août de 16h à 19h et le jour des spectacles. Tarifs : pour la novillada (25 euros générale assise et debout), pour la corrida, rang 1, 57 euros, rang 2, 52 euros, rang 3, 51 euros, rang 4, 46 euros. Générale assise et debout, 36 euros. Abonnement moins de 25 ans, 30 euros. Gratuit pour les jeunes de moins de dix ans accompagnés. Pass sanitaire demandé.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité