ActualitésCamargueEnvironnement

ARLES Le débat public sur le projet de parcs éoliens flottants en Méditerranée fait escale

Photo d'illustration (DR)

Une escale pas dans le Gard mais pas loin, pour un sujet qui concerne la façade méditerranéenne : le débat public sur des projets de parcs d’éoliennes flottantes en Méditerranée, qui se tient du 12 juillet au 31 octobre, passe par Arles (Bouches-du-Rhône) ce vendredi. 

Il s’agit de s’informer et de donner son avis sur un projet important de deux parcs éoliens marins dans le golfe du Lion, entre Perpignan et Marseille, qui compteraient près de 50 éoliennes chacun. Le projet permettrait de générer 1,5 GW d’électricité. Les arguments donnés par le public permettront à la Commission particulière de débat public de rédiger un compte-rendu complet adressé à l’État et RTE, qui auront ensuite trois mois pour prendre leur décision. 

Les deux projets éoliens de 250 MW chacun seraient à attribuer en 2022, et leurs extensions d’environ 500 MW chacune en 2024. La Commission nationale du débat public organise donc ce débat autour de cinq thèmes majeurs : l’environnement et l’écosystème marin, les politiques énergétiques nationales et locales, les usages et paysages de la mer, le processus de décision et les technologies de l’éolien flottant. 

Après plusieurs réunions en ligne, le débat-mobile fait des escales sur les villes du littoral, et c’est dans ce cadre qu’il est passé au Grau-du-Roi le 19 juillet dernier, et qu’il passe à Arles ce vendredi 6 août, pour la dernière date de l’été. Ce rendez-vous sera en deux temps : le débat mobile d’abord, de 9h30 à 13h30. Rendez-vous en face de l’Office du tourisme d’Arles avec l’équipe du débat public sur le projet d’éoliennes flottantes en Méditerranée : maquettes du projet, photomontages, carte et stand participatif. Vous pouvez venir vous informer, vous exprimer et à débattre. 

Dans un deuxième temps, une réunion publique est proposée de 18h à 20h, à la salle des fêtes, boulevard des Lices. Ouvert à tous dans le respect des consignes sanitaires, un pass sanitaire pourra être demandé. 

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité