ActualitésCamarguePolitiqueSociété

SAINT-LAURENT-D’AIGOUZE Des travaux tous azimuts et une fête votive qui se prépare

Image d'illustration (Photo : Didier Law)
Image d'illustration. (Photo : Ville de Saint-Laurent-d'Aigouze)

Depuis plusieurs semaines, Saint-Laurent-d'Aigouze est en travaux. La municipalité a engagé de nombreux chantiers aux quatre coins de la ville. Dans le même temps, la fête votive approche à grands pas. Le point sur l'actualité de la commune. 

Face à l'afflux de visiteurs et aux besoins importants en stationnement de la production de la série de TF1 Ici tout commence, un nouveau parking financé par cette dernière a vu le jour à l'entrée Nord de la ville. "Il peut contenir une centaine de véhicules, indique le maire, Thierry Féline. Il est régulièrement plein et permet de désengorger un peu le centre-ville." 

Une nécessité pour une commune qui voit son nombre de visiteurs exploser cet été. "C'est difficile à chiffrer le moment, mais ce qui est certain c'est que la fréquentation est en très nette augmentation, apprécie Thierry Féline. La boutique de produits dérivés de la série fonctionne très bien, tout comme les visites guidées. S'il est vrai que les tournages d'Ici tout commence causent quelques désagréments à la population, la balance est globalement très positive." 

Pas de bal pour la fête votive

Parmi les demandes de cette dernière, la mise en sécurité du secteur de l'école dont le trottoir était jugé trop étroit faisait partie des priorités. Désormais élargi, ce dernier est prêt à accueillir les écoliers à la rentrée. "Nous avons aussi mis de l'enrobé sur plusieurs chemins ruraux, note le maire. Nous allons bientôt lancer la maîtrise d'œuvre pour la rénovation de la façade Nord de l'église, dont les travaux débuteront en novembre." 

D'ici là, les Saint-Laurentais auront sans doute plus la tête à la fête votive, qui sera organisée du 21 au 29 août sauf contre-ordre préfectoral. Un événement qui mobilise pleinement Thierry Féline et ses collègues élus. "Il est très important qu'elle ait lieu, surtout pour les manadiers qui ne pourront pas survivre à une deuxième année sans contrat, estime le maire. Le dispositif sera affiné cette semaine mais nous ne pensons pas pouvoir maintenir le bal. Quelques animations musicales seront en revanche programmées à l'heure des apéritifs du midi et du soir." Pour un retour progressif à la normale ?

Boris Boutet

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité