A la uneGardPolitique

RENTRÉE Le bulletin de notes 2020-2021 de Françoise Laurent-Perrigot

Françoise Laurent Perrigot, présidente PS du Conseil départemental du Gard (Photo : Anthony Maurin)
Françoise Laurent Perrigot, présidente PS du Conseil départemental du Gard (Photo : Anthony Maurin)

Rentrée scolaire oblige, les hommes politiques gardois ne pouvaient pas échapper au conseil de classe d’Objectif Gard. Chaque jour de la semaine, vous découvrirez leur bulletin de notes à 19 heures. Chers lecteurs, vous l’avez compris, Objectif Gard fait sa rentrée et ça va décaper !

Élève : Françoise Laurent-Perrigot

Âge : 71 ans

Classe : Conseil départemental du Gard

Matières

Comportement : 15/20

Vous êtes bonne camarade. Quand les petits Denis Bouad et Alexandre Pissas se mettent sur la figure, vous parvenez à les calmer. Remarquez, ils ne sont pas aussi terribles que les anciens élèves Pradille-Baumet, si ? Autre de vos qualités : la fidélité. Lors des dernières élections départementales, vous avez protégé votre binôme Olivier Gaillard devenu l'ennemi public de la Gauche après son passage à l’Assemblée sous l’étiquette En Marche. Seul reproche de vos professeurs : votre trop grande discrétion. Françoise, sortez de votre coquille !

Éloquence : 7/20

Avec 35 ans de carrière politique au compteur, vous avez une bonne plume. Mais il est hélas difficile de juger de votre éloquence tant vos prises de paroles sont rares. Dommage ! Allez-y Françoise, jetez-vous à l’eau et montrez votre potentiel. Ça permettra par la même occasion de calmer quelques ardeurs au sein de votre majorité. N'oubliez pas que la nature a horreur du vide... 

Stratégie politique : 14/20

Dans le sérail depuis 40 ans, vous êtes inoxydable ! Votre secret ? Le travail de proximité. Si vous n'êtes pas la personne de l'assemblée la plus stratège et avide de pouvoir, vous savez néanmoins vous placer. En 2008 quand la Gauche cherche une femme pour les Sénatoriales ? Vous voilà ! L'an dernier, lorsqu'il faut remplacer Denis Bouad au Département ? Vous voilà encore ! En fait, vous êtes l'Inspecteur Gadget avec son fameux "C'est moi que voilà"... Et une fois en place, ce n'est plus l'Inspecteur Gadget mais Popeye qui a mangé des épinards : impossible de vous déloger ! Votre écoute et partage du pouvoir suscitent l'adhésion. Votre rival de la récré, Christophe Serre, en a fait les frais...  

Projets et idées : 13/20

Vous en avez dans la caboche. Dès votre arrivée à la présidence du Département, vous avez lancé un nouveau foyer pour les enfants dans le Gard Rhodanien. Afin de rapprocher les citoyens - qui ne vont plus voter - des politiques publiques, vous souhaitez créer des Maisons du Département. Pourquoi pas... Côté sport, vous voulez donner une nouvelle vie à l’Espace Gard découverte. Pas mal. Mais attention aux autres défis à relever : l’insertion des demandeurs d'emplois, la prise en charge des personnes âgées. Pour cela, pensez à faire appel aux autres élus du Département prêts à vous aider. Dans ce mandat, il va falloir innover avec un budget aussi serré que lorsqu'Alexandre Pissas négocie son avenir politique !

Respect des engagements : 14/20

Au vue de votre longue carrière politique, nul doute que vous avez tenu vos promesses. Au cours du dernier mandat, vous avez œuvré pour que les jeunes de votre canton étudient dans le nouveau lycée de Sommières... Votre voisin de Vauvert, Jean Denat, ne se remet toujours pas de ce choix ! Maintenant à la tête du Département, vous vous êtes fixé l'objectif « d'améliorer le bien-être des Gardois ». Allez-y franchement. Vous êtes attendu au tournant.

Moyenne générale : 12,6/20

Appréciations :

C'est un fait : la politique coule dans vos veines. Seulement, aujourd'hui, vous êtes présidente du Département et plus une simple élue départementale du canton de Quissac. Tachez de vous en rappeler. Cela implique travail, innovation, mais aussi communication régulière pour fixer le cap. Sortez de votre zone de confort pour répondre aux attentes des Gardois. Et enfin Françoise, vous êtes la première femme à diriger le Gard. Soyez à la hauteur ! Et au pire, reprenez des épinards.

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité