ActualitésGardPolitique

EXPRESSO Qui sont les hommes de l’ombre de la présidente du Conseil départemental ?

La présidente du Département, Françoise Laurent-Perrigot (Photo CD30).
La présidente du Département, Françoise Laurent-Perrigot (Photo CD30).

Le nouvelle présidente PS du Conseil départemental, Françoise Laurent-Perrigot, a présenté lundi son nouveau cabinet politique aux élus de sa majorité.

Le cabinet, ce sont tous ces hommes et femmes de l’ombre, ces conseillers et conseillères politiques qui accompagnent le président d'une collectivité dans sa tâche. En l'occurence, il s'agit de Françoise Laurent-Perrigot, première femme à présider le Conseil départemental du Gard. Avec plus de 3 000 agents pour environ un milliard d’euros de budget, « les dossiers du Département sont nombreux. La présidente ne peut pas tout connaître sur le bout des doigts. Elle a besoin de conseillers politiques qui l'aident dans sa prise de décision », commente l’une de nos sources.

Le cabinet de la présidente socialiste a été placé sous l’autorité de Vincent Taisseire. Une belle promotion pour cet ancien conseiller technique du président Denis Bouad. Contrairement à ses prédécesseurs, le trentenaire se distingue par sa volonté farouche de restreindre la communication avec la presse locale. Au regard de l’éloignement de plus en plus prégnant entre citoyens et pouvoirs publics, l’avenir dira si cette stratégie est la bonne pour la collectivité...

À chacun son territoire

Cinq autres conseillers politiques viennent compléter le cabinet. Grande nouveauté : chaque collaborateur est en charge d'un territoire et non de thématiques bien définies. En clair : ces chargés de mission devront être polyvalent (social, gestion des routes, des collèges...) et connaître les spécificités de leur zone de prédilection. 

Ancien collaborateur du président Damien Alary, Jean-Christophe Clap avait réintégré le Département en 2016 après la fusion entre les régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées. Le conseiller politique suit désormais les projets du territoire Camargue (Aigues-Mortes, Vauvert, Calvisson...) ainsi que l'agenda de la présidente. Une sorte de chef de cabinet qui ne dit pas son nom. 

Arrivé fin 2020, Édouard Portal est le petit nouveau de la bande. Dans sa carrière, le collaborateur a œuvré dans plusieurs collectivités comme celle du Puy-de-Dôme ou encore à la mairie de Taverny dans le Val-d'Oise. Aujourd'hui, il s’occupe des Cévennes regroupant Alès, La Grand’Combe, Rousson et Le Vigan.

Militant du mouvement Génération.s, Frédéric Deschamps a intégré la collectivité au même moment qu'Édouard Portal. Ancien responsable de la communication de Frontignan (Hérault), il est en charge des territoires de Nîmes, Marguerittes, Uzès et Redessan. Frédéric Deschamps assure aussi un lien avec la direction de la communication du Département.

Ancien collaborateur des sénateurs Simon Sutour et Denis Bouad, Fabrice Scolieri est délégué aux territoires de Bagnols, Beaucaire, Pont-Saint-Esprit, Roquemaure et Villeneuve.

Enfin, Catherine Boissier est la seule collaboratrice femme du cabinet. Cette proche de Françoise Laurent-Perrigot s’occupe des relations avec l’administration, principalement concernant les ressources humaines et les urgences en matière de logement. À l'œuvre, ce cabinet a plusieurs semaines pour faire ses preuves. Première grande étape : la préparation du budget 2022 prévue pour janvier. 

Coralie Mollaret 

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité