ActualitésNîmes

NÎMES MÉTROPOLE Les Journées méditerranéennes des saveurs se tiennent ce week-end

Les JM'S réveillent la cité des Antonin (Photo Anthony Maurin).
Une nouvelle fois, les JM'S vont réveiller la cité des Antonin (Photo Anthony Maurin).

Près de 30 000 visiteurs sont attendus ce week-end (*) aux Journées méditerranéennes des saveurs.

Ce week-end avec les Journées méditerranéennes des saveurs, une ferme géante est de retour à Nîmes. Sur l'Esplanade nîmoise, on attend une quarantaine d’exposants. Ces professionnels de la terre n'ont qu'une seule envie : montrer le savoir-faire agricole du Gard et d’Occitanie. « Initialement, l’événement se tient en mai. En raison de la crise sanitaire, nous avons dû le déplacer dans le temps », rappelle la présidente de la Chambre d’agriculture, Magali Saumade. Et de préciser que « septembre n’est pas la meilleure période pour les agriculteurs puisqu’ils vendangent. »

Toutefois, les Journées méditerranéennes des saveurs restent un événement incontournable du Gard. « L’agriculture est la deuxième économie du département. La crise sanitaire a montré la grande importance des circuits courts. Sans oublier que le Gard compte le plus de produits reconnus par les labels IGP (Indication géographique protégée) ou AOP (Appellation d'origine protégée) », abonde Franck Proust, président de Nîmes métropole. Une fois n’est pas coutume, 34 vaches seront présentes sur le mini salon de l'agriculture.

Les 30 000 visiteurs attendus - qui devront se munir de leur masque et pass sanitaire - pourront également déguster des vins des collines de Boudic ou du caveau d’Heracles. La brandade nîmoise ainsi que la terrine de porc des Trois frères et les escargots de la Vaunage seront aussi de la partie. Cette année, le salon a été ouvert aux produits d’Occitanie qui s'étaleront sur une douzaine de stands. De quoi se délecter des confitures de Sophie, originaire de Saint-Pargoire, ou des huîtres de Bouzigues.

Cette édition sera toutefois marquée par une autre épidémie que la covid-19 car la grippe aviaire a contraint les organisateurs à ne pas accueillir de volailles. En espérant un retour à la normale pour la prochaine édition 2022.

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com 

* La manifestation est ouverte le samedi 25 septembre, de 10h à 22h,et le  dimanche 26 septembre, de 10h à 19h. 

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité