A la uneBagnols-UzèsCulturePolitique

BAGNOLS/CÈZE Nouveau musée : les Amis du peintre Albert André s’interrogent sur le devenir du projet

"Fenêtre ouverte à Nice", Henri Matisse, 1919, et "Le 14 juillet au Havre" d'Albert Marquet, 1906. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Ce week-end, c'étaient les Journées européennes du patrimoine (JEP). Peut-être le timing idéal pour s'interroger sur le projet de nouveau musée à Bagnols-sur-Cèze. L'association des Amis du peintre Albert André, et notamment son président, Elian Cellier, s'inquiètent depuis quelques temps de son devenir. De nouveaux éléments accentuent leurs craintes.

Ils s'interrogent déjà sur l'absence pour l'instant de comité de pilotage (copil). Il n'y en a pas eu depuis 2018. Si Elian Cellier salue la qualité des visites et de l'atelier mis en place pour les JEP au musée, il déplore qu'à partir de cette semaine, le musée soit de nouveau fermé le dimanche et le mercredi après-midi en plus de la fermeture hebdomadaire du lundi : "Autant dire que cette fermeture dominicale ressemble à une petite mort. (...) Christian Menjaud (décédé en janvier 2020, ndlr) n’a pas été remplacé numériquement ce qui explique maintenant les nombreuses fermetures programmées du musée faute de personnel. Dans la perspective d’un nouveau projet on ne peut envoyer un tel message sur le présent d’un musée."

L'autre crainte remonte à début juillet lorsque, selon Elian Cellier, "le projet du musée Albert André (aux Cèdres aux Escanaux) n’a pas été retenu pour le plan État-Région ce qui le privera des subventions de la Région et de l’État." Il estime que ce "refus" résulte de l'Agglo et de la Ville qui n'ont pas "démontré le sérieux et l’aboutissement de ce projet sur lequel elles travaillent depuis plus de 10 ans."

Une crainte cristallisée ces derniers jours après l'annonce d'un éventuel déménagement de l'hôtel de ville sur le site de l'ancien Monoprix. "Sachant que le musée se trouve au second étage de la mairie actuelle, est-ce que cela veut dire que l’on envisage un abandon définitif du projet « Cèdres-Escanaux » qui fait l’objet d’un travail depuis dix ans pour un plan B avec maintien du musée dans le site de la place Mallet ?", interroge Elian Cellier.

Prochain copil le 18 octobre

En tant que président de l'association, il s'estime en droit de savoir. Et d'ajouter : "Si tel est le nouveau scénario, on pourra regretter que le bâtiment contigu à la mairie (actuel restaurant Lescale) ait été vendu et les dix ans consacrés à un autre projet."

Contacté par Objectif Gard, Jean-Christian Rey, président de l'Agglomération du Gard rhodanien, a affirmé qu'un copil se tiendrait le lundi 18 octobre, en présence aussi des représentants de la Région et du Département. Il reconnaît que l'étude a été rendue dès 2019 mais entre temps, il y a eu les élections municipales, le covid-19 puis les élections régionales et départementales qui ont repoussé l'échéance.

Quant à l'éventualité d'installer le musée dans l'ensemble de l'hôtel Mallet, le président de l'Agglo répond : "Pourquoi pas ? L'environnement a changé, le copil va permettre de faire le point sur tout cela." Rien n'est fixé donc. Par contre, il assure qu'encore rien n'a été décidé concernant le plan État-Région : "Il doit être voté à l'automne. Mais si les Amis du peintre Albert-André savent des choses qu'ils n'hésitent pas à me les communiquer."

Marie Meunier

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité