ActualitésBagnols-Uzès

LES ANGLES Le créateur Hugo Camusso propose un bonnet pour Octobre rose

Le créateur anglois Hugo Camusso, coiffé du bonnet rose (DR)

L’Anglois Hugo Camusso, créateur de la marque Le Bonnet français, lance pour ce mois d’octobre l’opération Le Bonnet rose, en partenariat avec l’association le Ruban rose, dans le cadre du mois dédié à la sensibilisation au dépistage du cancer du sein Octobre rose. 

Concrètement, Hugo Camusso a créé « un modèle exclusif qu’on vend en précommande sur Ulule pendant un mois pour aider la recherche sur le cancer du sein », explique-t-il. Un bonnet vendu 35 euros, avec 10 euros reversés au Ruban rose par bonnet, afin de financer la recherche sur le cancer du sein. « Nous vendons le bonnet à prix coûtant, on ne va pas faire de bénéfice, la marge on la reverse directement à l’association, précise le créateur anglois. On voulait que ce soit significatif. » 

L’idée étant « de toucher les gens qui ne donnent pas de base, qui ne sont pas dans cette dynamique là, et qui là vont s’y retrouver, pose Hugo Camusso. Ils donnent à travers un achat, et ils ont quelque chose en retour de leur don. » À savoir un bonnet unisexe conçu dans le Gard et tricoté en 50 % laine et 50 % acrylique à l’atelier des Vilettes, en Haute-Loire, qui sera vendu à 44,90 euros après l’opération, soit 10 euros de plus. 

Et manifestement, ça plaît : l’objectif des 100 ventes a été atteint en seulement quelques jours, sécurisant déjà un don de 1 000 euros au Ruban rose. Pas question donc de s’arrêter en si bon chemin pour Hugo Camusso : « L’idée c’est maintenant de dépasser l’objectif, au fond de moi j’ai cette idée d’en vendre au moins 200, 1 000 euros c’est bien, 2 000 euros c’est mieux, plus on en vend, plus on pourra donner pour la recherche. La campagne se termine le 5 novembre, d’ici là on espère en vendre un maximum. » 

La campagne Le Bonnet rose est à retrouver ici. 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

34 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité