ActualitésAlès-CévennesSports GardVidéo

ALÈS L’Olympique Tamaris aux manettes du « Trophée des champions »

La fédération française de football compte près de 2 millions de licenciés dont environ 200 000 femmes. (Photo DR/Objectif Gard)
Le tournoi aura lieu au stade Louis-Raffin de Tamaris. (Photo DR/Objectif Gard)

Après avoir redonné vie à l'Olympique de Tamaris à la fin de l'été, Sabri Belhabib poursuit le développement du club et organise, avec son partenaire de tous les instants sportifs, Krimo Korrich, un tournoi de football pour enfants ce week-end du 30 et 31 octobre.

14 ans après sa disparition, le club de football de Tamaris, à Alès, renaît de ses cendres, ravivées par la passion de Sabri Belhabib, enfant de la cité cévenole. Le promoteur sportif, connu dans le département pour l'organisation de ses galas de boxe, a en effet donné naissance à l'Olympique Tamaris Alès à la fin de l'été dernier.

S'il s'est "contenté" de former uniquement des équipes de la catégorie U6 à U11, Sabri Belhabib, qui ne manque pas d'ambition, a confié la direction sportive de l'école de foot du club à celui qu'il considère comme "un frère", l'expérimenté Krimo Korrich.

Ensemble, les deux hommes ont remis sur pied le fameux "Trophée des champions", un tournoi de football jadis organisé au stade Mandela d'Alès. "Ça avait très bien fonctionné, on avait réuni 96 équipes", se remémore sans difficulté le dernier nommé. "Après le Covid, le tournoi reprend enfin des couleurs et on aura un très beau plateau cette année", poursuit Krimo Korrich.

L'Olympique de Marseille à Tamaris

Ainsi, une trentaine d'équipes évoluant dans la catégorie U8 vont se disputer le trophée ce samedi 30 octobre, au stade Louis-Raffin. Des clubs locaux comme l'OAC et Saint-Christol-lez-Alès, entre autres, mais aussi Avignon, Istres, Martigues, Paris FC et le Red Star. "Petite surprise, l'Olympique de Marseille et le Montpellier Hérault seront parmi nous", savoure le président de l'Olympique de Tamaris. "Il y aura du beau jeu", promet son directeur sportif, qui a fait jouer son impressionnant réseau footballistique pour l'occasion.

Le lendemain, dimanche, une dizaine d'équipes de la catégorie supérieure (U9) s'affronteront à Tamaris dans le même cadre. Si l'événement n'est pas soumis au pass sanitaire pour les jeunes participants, tous âgés de moins de 12 ans, il l'est pour les spectateurs. "On a prévu un point Covid pour les gens qui voudront se faire tester", préviennent les organisateurs, qui n'espèrent plus qu'une météo clémente ce week-end.

Corentin Migoule

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité