Bagnols-UzèsPolitique

GARD RHODANIEN Faites part de vos remarques sur les pôles d’échanges multimodaux

Des travaux sur les gares de Pont-Saint-Esprit et de Bagnols sont en cours pour installer les pôles d'échanges multimodaux (PEM). (Marie Meunier / Objectif Gard)

Les habitants ont jusqu'au 26 novembre pour inscrire leurs remarques sur les registres à la mairie de Bagnols, au siège de l'Agglo et à Citezen à Pont-Saint-Esprit.

La communauté d’agglomération du Gard rhodanien a décidé d’engager une procédure de concertation en vue de la réalisation du projet de Pôles d’échanges multimodaux (PEM) sur les communes de Bagnols-sur-Cèze et de Pont-Saint-Esprit.

Pour rappel, ces PEM ont comme objectifs d'offrir une visibilité à la gare pour lui redonner son rôle d’équipement public majeur, d'organiser et sécuriser la desserte des cars et bus, de réorganiser et d'aménager des espaces de stationnement, d'organiser des déposes minutes accessibles et sécurisés, de rendre lisibles et sécurisés les modes doux ou encore de proposer de nouveaux services aux usagers.

La concertation auprès de la population est ouverte jusqu'au 26 novembre et se déroulera selon plusieurs modalités :

. Exposition de panneaux au siège de la communauté d’agglomération du Gard rhodanien et en mairie de Bagnols-sur-Cèze décrivant l’opération.
. Information dans le journal local.
. Mise à disposition d’un registre destiné à recueillir les observations éventuelles du public consultable au siège de la communauté d’agglomération du Gard rhodanien, en mairie de Bagnols-sur-Cèze et à Citezen à Pont-Saint-Esprit aux heures et jours habituels d’ouverture au public.

Ce projet de PEM, mené par l'Agglo, accompagne la future réouverture de la ligne TER rive droite du Rhône aux voyageurs. Les premières dessertes sont attendues pour l'été 2022. Elles permettraient de relier Pont-Saint-Esprit à Nîmes en passant par Bagnols et Avignon.

Articles similaires

Un commentaire

  1. On peut douter de la sincérité de cette concertation. A l’heure du numérique et de la crise sanitaire, l’agglo n’a même pas prévu un registre numérique ou une information sur le net avec possibilité de s’exprimer par voie numérique.
    Vous croyez vraiment que les gens vont aller en mairie ou à l’agglo pour lire des panneaux et écrire sur un registre papier ??? et de plus ceux qui travaillent n’ont pas le temps et la possibilité de le faire aux horaires d’ouverture. Lamentable. de qui se moque t on ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité