A la uneActualitésNîmesSports Gard

NÎMES Le premier show de MMA en Occitanie aura lieu à Pablo-Neruda le 13 novembre

L'Avignonnais Philipe Rouch sera dans le main event (Photo GFA)
Le Nîmois Jean-François Billon est à l'initiative de ce show (Photo GFA)

Enfin ! Après trois reports liés à la pandémie, la soirée Gladiator Fighting Arena consacrée au MMA (Mixed Martials Arts) va enfin avoir lieu le samedi 13 novembre au gymnase Pablo-Neruda à Nîmes. Une première en Occitanie sur laquelle revient l'organisateur, Jean-François Billon. 

Comme son l'indique, le MMA (Mixed Martials Arts) est un sport de combat associant de nombreuses disciplines comme le judo, la boxe thaï ou encore la lutte. Pratiqué dans une cage en forme d'octogone, il autorise les coups de pied, poing, genou et coude, mais aussi les coups au sol. Officiellement légalisé en France le 7 février 2020, le MMA connaît un certain engouement qui ne fait qu'augmenter en France où les premiers shows ont vu le jour sur l'année 2021, forcément limités avec la pandémie. 

"Cela fait 20 ans que les gens attendent ça, on est le dernier pays au monde à légaliser ce sport", regrette Jean-François Billon à la fois impatient et fier d'organiser le premier gala de MMA en Occitanie, le samedi 13 novembre dans la salle Pablo-Neruda à Nîmes. Un moment qu'il attendait particulièrement après trois reports à cause de la covid-19. "Toute ma vie je me suis battu pour le MMA, partout dans le monde j'ai accompagné des combattants", poursuit ce Nîmois qui organisait des shows notamment au Costa Rica de 2008 à 2011. Alors comme désormais il en a le droit, cette 12e édition de la Gladiator Fighting Arena il souhaitait la consacrer au MMA et non plus au pancrace même si les contraintes administratives et médicales sont nombreuses pour valider la tenue d'un tel événement.

"C'est l'aboutissement d'un long chemin"

"C'est l'aboutissement d'un long chemin de pouvoir faire partager ce sport incroyable, très populaire dans le monde. Ce sera une belle découverte pour le public", assure l'organisateur. Pour cette soirée à l'américaine, 10 combats vont se succéder dans la cage : quatre en amateur et six en professionnel. Le main event (clou du spectacle) verra s'opposer l'Avignonnais Philippe Rouch face au Capverdien Helder Fernandez. Les athlètes nîmois seront bien entendus de la partie pour la catégorie amateure, notamment avec les clubs Bushido de Nîmes et l’American Boxing Club Cheminots Nîmois.

Les règles seront les mêmes que celles utilisées par l'UFC, la principale fédération de MMA aux États-Unis. Trois options existent pour remporter un match : le KO, sur décision de l'arbitre car l'adversaire n'est plus en mesure de se défendre, et par soumission qui entraîne un abandon. L'occasion de rappeler qu'il y a une quarantaine de règles interdisant certains gestes comme mettre un coup de tête ou taper derrière la tête. "Il y a de vraies règles, on ne fait pas n'importe quoi." Pour cette première dans notre région, Jean-François Billon souhaiterait que le show soit retransmis mais cela n'est pas si simple.

"C'est en négociation mais la difficulté c'est que le CSA (Conseil supérieur de l'audiovisuel) interdit la diffusion du MMA avant 22h30 alors que l'on va débuter à 18h. Il reste la solution d'Internet." Si les 300 places réservées au VIP sont prises, d'autres sont encore disponibles sur les 1 200 mises en vente en tribune au tarif de 25€. Un staff de 11 personnes de la fédération sera présent, dont deux médecins homologués. Tout pour une vivre une soirée intense, "on espère une belle communion", conclut Jean-François Billon.

Corentin Corger

Places disponibles sur le site : helloasso.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité