Bagnols-UzèsPolitique

GARD Soutien de maires à Emmanuel Macron : le PRG réagit

Le maire de Montclus et vice-président de l'Agglo du Gard rhodanien Benoît Trichot, en 2018 lors d'un conseil communautaire, à Bagnols (Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)

Dans un communiqué, la fédération gardoise du Parti radical de gauche (PRG) réagit à la signature de plusieurs élus gardois sur la tribune de 600 élus soutenant la candidature d’Emmanuel Macron à un second mandat parue ce week-end dans le Journal du dimanche. 

Et le PRG réagit surtout à la présence dans cette liste du maire de Montclus, Benoît Trichot, qui était il y a quelques mois le remplaçant de Christophe Serre, candidat de la Gauche aux départementales sur le canton de Pont-Saint-Esprit. 

« Nous n’avons eu de cesse durant toutes les négociations avec l’ensemble des forces de Gauche, pour ces élections départementales d’appeler à la cohérence pour la constitution des binômes de candidat et d’éviter le "en même temps" mortifère qui favorise l’abstention et le vote populiste », affirme le PRG gardois. Las, « nos préventions, répétées, constantes, concernant le canton de Pont-Saint-Esprit, avaient été balayées d’un revers de main assuré dont on mesure aujourd’hui la prétention et le caractère mensonger », ajoute la fédération gardoise du parti membre de la majorité départementale, qui lorgnait sur le canton à l’époque. 

Le PRG estime que « ce double jeu manipulatoire, qui consiste à être de Gauche au département et "en même temps" conciliant avec LREM dans son territoire, est un poison pour la démocratie. Car il porte un coup rude à la dignité du statut d’élu et à crédibilité de la parole politique. Ce double discours sape nos fondamentaux républicains. » 

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité