Alès-CévennesFaits DiversGard

ALÈS Piégé et roué de coups après une rencontre sur un site Internet

Alès (Photo d'archives : Élodie Boschet/Objectif Gard)

Bras cassé, défiguré, laissé en sang à terre et dépouillé de sa voiture… Lorsque les secours ont été appelés le 10 novembre dernier dans un endroit discret de la commune d’Alès, ils ont transporté une victime grièvement blessée… Un homme a été attaqué par trois personnes.

Tout débute la veille sur un site de rencontre. L’homme donne rendez vous à une jeune femme. Il ignore qu’il s’agit en réalité d’un mineur qui va servir d’appât. Un rendez-vous est fixé le lendemain pour des relations sexuelles. Mais lorsque la future victime arrive à l’endroit indiqué, il fait face à un jeune qui lui demande de l’argent de façon insistante. Comme il ne veut pas en donner et qu’il n’en a pas sur lui, « l’appât » âgé de 17 ans, est rejoint par deux autres jeunes adultes.

À trois, les complices vont infliger une leçon à cet homme qui se retrouve hors de sa voiture, frappé, et qui voit partir son véhicule. Il parvient tout de même à donner l’alerte. Une enquête débute au commissariat d’Alès.

Des investigations qui vont rebondir quelques jours plus tard, par l’annonce de la vente d’une voiture sur le site Le Bon Coin. Un acheteur est intéressé et rencontre les jeunes gens avant d’effectuer la transaction. Mais juste après l’acquéreur constate que la voiture qu’il vient d’acquérir a été dérobée, elle vient en fait du vol avec violence survenu le 10 novembre. Il appelle à son tour l’hôtel de police pour porter plainte et permet de retrouver un des vendeurs, l’un des trois agresseurs.

Lundi, la brigade d’atteinte aux biens d’Alès a procédé à trois interpellations. Les suspects ont été présentés mercredi à un juge d’instruction de Nîmes pour l’ouverture d’une information judiciaire criminelle. Le trio alésien est mis en examen pour « extorsion en bande organisée et avec arme » et « escroquerie en bande organisée ». L’adolescent de 17 ans, déjà connu de la justice des mineurs, est écroué. Ces deux complices présumés ont également été placés en détention provisoire.

L’enquête se poursuit et le commissariat d’Alès est toujours à la recherche de personnes victimes de pièges après des rencontres par le biais de sites Internet.

Boris De la Cruz

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité