Alès-CévennesFaits DiversGardJusticeNîmes

ALÈS Condamné il y a deux mois à 15 ans de prison, il veut retrouver la liberté

Le casino d'Allègre-les-Fumades. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Les magistrats de la chambre de l’instruction de Nîmes avaient à se prononcer sur la remise en liberté d’un homme condamné à 15 ans de prison en octobre dernier par la cour d’assises du Gard mais qui a fait appel de la décision.

« Ma femme est malade. Je ne vois pas mes enfants et j’ai un contrat pour travailler en façade. Et puis de toute façon jusqu’au bout du bout je dirai que je n’ai rien fait. Vous pouvez me mettre la perpétuité que je crierai mon innocence », lance depuis le box un homme condamné devant la cour d’assises du Gard, le 14 octobre dernier à 15 ans de réclusion criminelle.

Il a été reconnu coupable du braquage du casino des Fumades, près d’Alès. Un condamné qui a fait immédiatement appel du verdict et qui sera rejugé d’ici un an par la cour d’assises de Vaucluse. En attendant, il est passé mercredi devant les magistrats de la chambre de l’instruction de Nîmes pour réclamer une remise en liberté en attendant son nouveau procès.

Une remise en liberté dont ne veut pas entendre parler l’avocat général en indiquant que cet homme était sous le régime de la mise à l’épreuve suite à une précédente sanction pénale lorsqu’il a été impliqué dans le braquage du Casino.

« Je suis innocent », répète-t-il pour essayer de convaincre les juges de le laisser sortir. Des propos qui n’ont pas convaincu les magistrats qui ont finalement décidé de le maintenir sous les verrous.

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité