ActualitésCamargueGardPolitique

FAIT DU SOIR Les projets de Gallargues présentés à la préfète du Gard

La préfète du Gard Marie-Françoise Lecaillonet le maire de Gallargues Freddy Cerda (Photo : Coralie Mollaret)
La préfète du Gard Marie-Françoise Lecaillon et le maire de Gallargues Freddy Cerda (Photo : Coralie Mollaret)

La préfète du Gard, Marie-Françoise Lecaillon, a été accueillie par le maire et les entreprises de Gallargues-le-Montueux afin de présenter leurs différents projets. Tout d’horizon. 

Ce vendredi, la matinée de la préfète a été consacrée à la visite de Gallargues. Un village de 3 700 habitants, implanté au bord de l’autoroute A9. Au sommet de la localité, le maire Freddy Cerda a dévoilé à Marie-Françoise Lecaillon son projet de rénovation du temple. Édifié en 1813 par l’architecte Yzombord, la bâtisse est classée aux monuments historiques. La mairie a entrepris, il y a deux ans, un grand plan de travaux pour plusieurs centaines de milliers d’euros. « Le but est d’en faire un lieu de culte mais aussi musique avec l’accueil de concerts classiques. Nous avons une belle résonance ici  », ambitionne le maire. 

La première phase du projet s’est déroulée sur l’année 2020. Pour refaire la charpente, le plafond et les tuiles, il aura fallu au total une enveloppe de 733 000€. La deuxième étape du projet est consacrée à l’intérieur du temple avec la rénovation des vitrages. Le seul vitrail de ce lieu de culte sera réalisé par Jacques Clauzel, dont l’ancêtre a construit le clocher. Enfin, la dernière phase de travaux consistera à la réfection des appartements, situés dans l’ancien presbytère. « On réfléchit à mettre en vente ces appartements pour financer l’opération », commente Freddy Cerda. 

La préfète a poursuivi sa visite en renouvelant le dispositif de participation citoyenne. Ledit dispositif concerne 86 communes dans le Gard. Il vise à sensibiliser les habitants pour les associer à la protection de leur environnement. Marie-Françoise Lecaillon a visité l’entreprise DSM, implantée sur la zone du Pôle actif. Spécialisée dans l’imagerie médicale, l’entreprise compte 130 salariés travaillant à la conception, la création et l’envoi de matériel à destination des hôpitaux et autres centres d’imagerie médicale. 

La préfète du Gard Marie-Françoise Lecaillon et visite l’entreprise DMS (Photo : Coralie Mollaret)

La société a confié avoir « du mal à recruter dans le secteur de la production ». La préfète a noté que si le chômage est en baisse, « il y a des métiers qui ont du mal à attirer des jeunes », sur lesquels « il faudrait davantage communiquer ou permettre aux jeunes de 3e de réaliser plus de stages », propose la sénatrice Vivette Lopez. Quant à Freddy Cerda, le maire a insisté sur la création de la zone d’activité économique Cap Gallargues : « Nous finalisons l’enquête publique. Le but est de créer un pôle d’excellence médical avec des entreprises de haute valeur ajoutée pour dynamiser nos économies locales ». 

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité