CamarguePatrimoineSociété

CAMARGUE Thierry Trazic (président des éleveurs de chevaux de race Camargue), « fier de représenter la Camargue au Salon de l’agriculture »

Thierry Trazic participe au Salon international de l'agriculture (photo Norman Jardin)
Thierry Trazic est un habitué du Salon international de l’agriculture (photo Norman Jardin)

Du 26 février au 6 mars, la communauté de communes Terre de Camargue part à la conquête de Paris à l’occasion du Salon international de l’agriculture, aux côté de l’association des éleveurs de chevaux Camargue et de producteurs locaux. Dans la délégation gardoise effectuant le déplacement dans la capitale, il y aura Thierry Trazic, le président des éleveurs de chevaux de race Camargue. Ce dernier est un habitué du Salon et il en connaît toute l’importance.

Objectif Gard : Êtes-vous un habitué de Salon international de l’agriculture ?

Thierry Trazic : Oui j’y vais presque chaque année depuis plusieurs décennies et nous avons réussi à mettre en place un partenariat avec Terre de Camargue il y a trois ans.

En quoi ce partenariat vous aide-t-il ?

Ça permet d’identifier le territoire avec les chevaux, mais aussi la gastronomie, la culture et bien sur le tourisme qui est un point de fort de la Camargue.

Que feront les chevaux de Camargue au Salon ?

Ils seront en compétition avec d’autres chevaux de territoire pour décrocher des trophées. Ils feront également des représentations.

Le long voyage n’est pas trop stressant pour les équidés ?

Le camion qui les transporte roule la nuit car c’est la période où ils sont le plus à l’aise et on se débrouille pour arriver avant les bouchons parisiens. Ensuite, sur place on va les faire un peu prendre l’air entre les halls.

« On a vite compris que c’était intéressant pour tout le monde »

Quelles sont les retombés d’une présence au Salon international de l’agriculture ?

En tant qu’éleveur de chevaux, c’est surtout un rendez-vous agricole. Après, le fait que l’on ait un cheval qui est identifié en territoire Camargue, ça donne une attraction plus touristique.

Le cheval de Camargue a-t-il du succès auprès des Parisiens ?

Il a toujours du succès dans sa région mais aussi en France et même à l’étranger. Ce cheval, par son mode d’élevage mais également par le patrimoine qu’il y a autour draine beaucoup de gens.

Le salon international de l’agriculture est incontournable pour vous ?

Oui il est très important. Nous nous y préparons et nous sommes fiers d’y monter pour représenter la Camargue.

Parlez-nous un peu du stand de Terre de Camargue…

Nous sommes des éleveurs donc pas forcément les plus forts pour animer un stand. Alors nous avons rencontré le président de Terre de Camargue qui nous a proposé de créer quelque chose de dynamique. Nous avons d’abord un peu tâtonné, mais on vite compris que c’était intéressant pour tout le monde.

Comment cela se traduit-il ?

Nous avons un stand un peu plus grand avec des gens pour renseigner les visiteurs. C’est un bel accord entre l’élevage et le tourisme.

Propos recueillis par Norman Jardin.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité