CamargueFaits DiversGardJustice

TRIBUNAL Vigneron frappé : le voleur de piquets condamné à de la prison avec sursis

Le palais de justice de Nîmes.

Un homme, âgé de 24 ans, n’était pas présent mercredi à l’audience du tribunal correctionnel de Nîmes. Il était poursuivi devant la juridiction pénale pour « tentative de vol » de piquets de vigne et une agression sur le viticulteur.

Une affaire qui avait été médiatisée en avril 2021 lorsqu’un vigneron d’Aimargues avait surpris sur ses terres de bon matin, un homme en train de charger des piquets en métal. Des piquets qui ont pris de la valeur et ont augmenté à l’achat, passant du simple au double et attirant ainsi la convoitise des voleurs de métaux.

Le viticulteur ne se démonte pas, une altercation verbale éclate, puis le pare-brise du voleur est cassé. Le mis en cause, surpris et seul, accepte de décharger son véhicule en laissant sur la propriété les piquets qu’il venait de dérober. Il repart bredouille, mais surprise il revient accompagné quelques minutes plus tard pour en découdre.
Interrogé par notre rédaction juste après les faits, le vigneron avait déclaré : « J’ai vu arriver des voitures avec des hommes à l’intérieur. J’ai pris peur et je me suis mis à courir, j’ai malheureusement trébuché. Ils m’ont rattrapé. Un des hommes a commencé à me frapper alors que j’étais à terre en m’insultant et en me disant qu’il me retrouverait. J’ai essayé de me protéger alors qu’il me donnait des coups de barre de fer ». Le vigneron avait eu une ITT de 6 jours.
Le voleur qui était revenu pour cette expédition punitive a été retrouvé rapidement par les gendarmes, puis placé sous contrôle judiciaire en attendant l’audience correctionnelle de ce 9 mars 2022. Absent et représenté par un avocat le prévenu a écopé au final de 4 mois de prison avec sursis.  
B. DLC

 

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité