CultureGard

CONCERT Enrico Macias le vendredi 18 mars au Pasino de La Grande-Motte

Le chanteur français Enrico Macias. (Crédit photo : Itzik Byrne)
Le chanteur français Enrico Macias. (Crédit photo : Itzik Byrne)

Invité par “Al orchestra”, un collectif de musiciens franco-algériens, Enrico Macias célèbre ses 60 ans de carrière et sera en concert le vendredi 18 mars prochain au Pasino La Grande-Motte.

Enrico Macias revisitera avec eux ses plus grands succès. Cet orchestre regroupe toutes les influences musicales de l’artiste : musiques méditerranéennes et latines, andalus, chaabi. Une harmonie parfaite avec le répertoire de l’artiste aux influences cosmopolites, répertoire qui trouve toujours écho auprès de tous les publics, grands et petits, et qui enthousiasme les salles depuis plus de 60 ans. Enrico Macias reste plus que jamais un homme vrai, un homme engagé en faveur de la paix.

C’est en Algérie que né Enrico le 11 décembre 1938 à Constantine dans une famille de musiciens. Attiré par la chanson française il gagne à la fin des années 50 des radio- crochet en interprétant alors les tubes de Charles Aznavour ou Dalida. Le 22 Juin 1961 alors qu’il est instituteur son beau-père est assassiné lors d’un attentat commandité par le FLN. Cet assassinat marquera l’exil des juifs de Constantine. Arrivé en France en 62 il commence à se produire dans quelques cabarets.

Octobre 62 il est révélé au grand public par l’émission « 5 colonnes à la une » interprétant un vibrant « Adieu mon pays ». Cette chanson devient une sorte d’hymne de l’exil. La notoriété de l’artiste devient de plus en plus grande et on le retrouve dès Janvier 63 à Bobino. Les succès s’enchainent : «oh Guitare» «Enfants de tous pays» «les filles de mon pays » « toi Paris tu m’as pris dans tes bras…

Fort de ces tubes Enrico passe le 19 Avril 65 en vedette principale à l’Olympia. La carrière du chanteur se développe aussi dans le monde (USA, Russie, Japon, Liban, Turquie, Israël etc.) Chanteur-compositeur incontournable dans le paysage français, les années 70 confirmeront son statut de vedette avec ses chansons s’inscrivent plus dans le style des variétés de l’époque et ses passages télés (M&G Carpentier) aux cotés d’Aznavour, Dalida, Claude François etc. sont remarqués. Les années 80 seront aussi marquées par de grands succès «Ouvre moi la porte» «La France de mon enfance » et le « Mendiant de l’amour».

TARIFS : de 39€ à 50€
Réservations : WWW.SUDCONCERTS.NET & points de vente habituels

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité