ActualitésBagnols-UzèsPolitique

PAYS D’UZÈS Piscine, rénovation énergétique, plan climat : les budgets primitifs 2022 adoptés

Le conseil communautaire de la CCPU s'est réuni ce lundi pour voter les budgets primitifs 2022 à la salle polyvalente d'Uzès. (Marie Meunier / Objectif Gard)
La séance s’est déroulée dans le calme sans grand débat. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Ce lundi, les élus de la communauté de communes Pays d’Uzès (CCPU) se sont réunis pour voter les budgets 2022. Un moment important dans la vie politique de la collectivité qui scelle les projets, les investissements pour l’année à venir et la manière de les financer. 

Pas de changement par rapport au rapport d’orientations budgétaires. Pour 2022, la CCPU a acté qu’il y aurait 2,7 millions d’euros en recettes et dépenses d’investissements. Cette enveloppe servira notamment à financer les prémices de la future piscine intercommunale (557 000 €), à appliquer le Plan climat-air-énergie territorial (PCAET) en faisant de la rénovation énergétique sur les bâtiments, en écrivant le schéma de mobilité (699 000 €), à investir dans les crèches et micro-crèches (125 000 €), à aider les communes dans leurs projets via les fonds de concours (350 000 €)… La CCPU va continuer d’investir dans ses zones également, notamment celle des Sablas à Montaren où les attributions de marché pour le début des travaux de la tranche 1 ont été votés lors du dernier conseil.

Le sujet a suscité de bien moins vives discussions ce lundi. Guy Crespy (Sanilhac-Sagriès) a de nouveau souligné qu’il préférerait attendre que toutes les actions portées en justice soient arrêtées avant d’entamer les travaux : « Par rapport aux investissements, les risques sont non-négligeables« , souligne-t-il. Le président de la CCPU, Fabrice Verdier, maintient sa position et ne veut pas attendre davantage pour voir ce projet se réaliser. D’autant que « les recours peuvent prendre plusieurs années. Après, il peut y avoir encore un recours en conseil d’État« , lance-t-il. Le budget principal sera adopté avec une abstention de l’opposante uzétienne, Lydie Defos du Rau, absente ce soir-là mais qui avait donné procuration.

Quant au budget primitif annexe de la ZAC des Sablas, il récoltera quatre oppositions de Guy Crespy, Delphine Dejean, Christophe Cavard et Lydie Defos du Rau et une abstention de Michel Lafont (Belvezet). Les élus ont aussi acté les taux de TEOM (taxe d’enlèvement des ordures ménagères) 2022. Dans le secteur 1 (*), elle avait déjà augmenté l’année dernière, elle restera donc à 13,10 % pour 2022. En revanche, dans le secteur 2 (**), la TEOM va légèrement augmenter passant de 11,92 % à 12,18 %.

Marie Meunier

Solidarité. Le président de la CCPU, Fabrice Verdier, a rajouté une délibération de dernière minute pour attribuer une subvention de 1 000 € à la nouvelle association Uz’Ukraine. Ses bénévoles organisent des convois dans les pays limitrophes.

(*) Dans le secteur 1, il y a les communes d’Aigaliers, d’Argilliers, d’Arpaillargues, de La Bastide-d’Engras, Belvezet, Bouquet, La Bruguière, La Capelle-et-Masmolène, Flaux, Foissac, Fons-sur-Lussan, Fontarèche, Lussan, Montaren, Pougnadoresse, Saint-Hippolyte-de-Montaigu, Saint-Laurent-la-Vernède, Saint-Maximin, Saint-Quentin-la-Poterie, Saint-Siffret, Saint-Victor-des-Oules, Sanilhac-Sagriès, Uzès, Vallabrix et Vallérargues. 

(**) Dans le secteur 2, il y a les communes d’Aubussargues, Baron, Blauzac, Bourdic, Collorgues, Garrigues-Sainte-Eulalie, Moussac et Saint-Dézéry. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité