ActualitésFaits DiversGard

VERGÈZE Go-fast entre l’Espagne et l’Allemagne : 30 mois de prison pour la mule

Image d'illustration
Image d’illustration

Azdren, 34 ans, a été contrôlé avec 30 kilos de pollen de cannabis sur l’air de Vergèze, le jeudi 28 avril. Il est condamné à 30 mois de détention et à une amende douanière de 87 000 euros, pour trafic de stupéfiants, en comparution immédiate à Nîmes ce lundi 2 mai.

D’origine kosovare, le trentenaire, qui vit en Allemagne, effectuait le chemin de retour depuis l’Espagne où il s’était approvisionné. Lors du contrôle, il prétend d’abord avoir récupéré la Seat de sa sœur tombée en panne à Perpignan. Mais le chien détecteur « marque » très vite au niveau de son pare-chocs, sous lequel les douaniers découvrent une partie de la drogue. D’autres sachets seront retrouvés sous les essuie-glaces et dans le plafonnier, ainsi qu’un billet d’avion du matin-même, entre l’Allemagne et l’Espagne.

Veste et barbe noire, Azdren admet à l’audience avoir accepté ce transport pour 7 000 euros. « Je venais de perdre mon emploi en Allemagne et je n’avais plus de revenu. Ma femme a un petit salaire, ma mère un cancer et nous avons deux petits enfants… », explique le prévenu, d’une voix sourde.

Un bar en Espagne

Mais le président Olivier Sabin sent que le prévenu en sait plus qu’il ne veut bien le dire. « Vous avez dit que c’était la première fois que vous veniez en France, mais votre téléphone montre que vous avez déjà fait ce même trajet entre l’Allemagne et l’Espagne, avant de retourner vers l’Italie, le 11 mars, en pleine nuit, le 20 mars, ou encore le 30 mars, pointe le juge. Comment expliquez-vous ces trajets ? » Mais le trentenaire persiste à nier ces autres transports. « Un de mes amis avait un bar en Espagne. Comme je n’avais plus de boulot, j’ai tenté de travailler avec lui, mais ça n’a pas marché, prétend le prévenu. Ensuite comme la distance revenait au même, je suis rentré par l’Italie. » Le juge ne semble toujours pas convaincu. « Vous parlez espagnol ? Non ? Alors comment vouliez-vous gérer cet établissement ?, doute Olivier Sabin, pensif. Et pourquoi être parti de Charles de Gaulle et non d’Allemagne ? Ce n’est pas très simple, tout de même, il devait bien y avoir d’autres aéroports plus proches… »

Cinq fois plus cher que la résine de cannabis

Plus fin que la résine de cannabis, le pollen possède une valeur marchande cinq fois plus élevée : entre 296 000 et 598 000 euros, selon la gendarmerie de Vauvert. Mais l’homme jure ne pas savoir qu’il s’agissait d’un produit aussi concentré. « En revanche, vous saviez où il était caché et quelle quantité vous transportiez. Normalement la mule ne sait pas tout ça ! », pointe le juge, toujours sceptique.

Le Parquet requiert trois ans d’emprisonnement ferme contre Azdren, ainsi qu’une interdiction de territoire français pendant 10 ans. « C’est un trafic bien organisé et rentable : vous avez pris l’avion pour descendre en Italie, utilisé la voiture de votre sœur et n’avez donné aucun des noms de vos commanditaires, observe la procureure Sophie Catasso. Vous jurez ne pas savoir ce que vous transportez, alors que vous avez vous-même montré aux douaniers comment ouvrir la cache dans laquelle se trouvait la marchandise et quand arrêter de chercher. Alors ne mettez pas cela sur le dos du cancer de votre pauvre mère ! »

La défense du prévenu n’entend pas l’avertissement. « C’est l’amour pour sa maman qui l’a poussé à commettre cet acte condamnable, insiste ainsi son avocat, Alexandre Barakat. Mais c’est un amateur : son casier est vierge et il se promène avec la même carte Sim depuis trois ans. Et on veut nous faire croire que c’est un gros trafiquant ? »

Pierre Havez

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité