ActualitésCamargueGardPolitique

EXPRESSO Législatives : Katy Guyot raccroche, Coralie Ghirardi entre en piste

N’ayant pas été retenue par l’Union populaire écologique et sociale, l’élue de Vauvert jete l’éponge sur la deuxième circonscription du Gard. C’est l’informaticienne Coralie Ghirardi, originaire de Vergèze, qui défendra les couleurs de Jean-Luc Mélenchon.   

Échec et mat pour Katy Guyot. Après trois candidatures aux élections législatives, la première adjointe de Vauvert n’a pas réussi à convaincre l’Union populaire, écologique et sociale de la désigner candidate sur la deuxième circonscription. La présidente du conseil régional, Carole Delga, a bien tenté d’obtenir une dérogation pour sa nouvelle conseillère régionale… Sans succès. C’est Coralie Ghirardi, 56 ans, informaticienne dans le milieu bancaire à Montpellier, qui défendra les couleurs de Jean-Luc Mélenchon. 

Si la candidate n’est pas membre de la France insoumise, elle a aidé dès 2015 le mouvement à élaborer son programme notamment en ce concerne le milieu bancaire :  « Jai eu de nombreux mandats dans le milieu syndical », indique la quinquagénaire. Première élection sur son nom, Coralie Ghirardi a proposé sa candidature « pour porter un programme, provoquer une rupture […] et reconquérir des avancées sociales. Les gens sont à bout de souffle ! » 

Sur la deuxième circonscription du Gard, le combat ne sera pas facile. Au second tour de la Présidentielle, la candidate du Rassemblement national, Marine Le Pen, a réalisé son meilleur score avec 56,58% des voix. À noter qu’au premier tour, Jean-Luc Mélenchon est arrivé en troisième position récoltant 18,36%. « La deuxième circonscription, ce n’est pas que la Petite Camargue […]. La progression de nos idées et de note mouvement est marquée, on a encore du travail à faire… On comptera à la fin du bal », rétorque la candidate de la Gauche unie. 

Concernant le retrait de Katy Guyot, « je salue cette position qui est dans le pur respect des accords. J’ai toujours été attachée au respect de ce qui a été décidé collectivement ». Des contacts ont été pris avec des responsables socialistes pour mener une campagne commune. « Sur ce territoire, il va falloir certes mobiliser la Gauche mais aussi ramener à nous des gens modérés », confie l’une de nos sources qui connaît bien le territoire. Un défi à relever d’ici le 12 juin, date du premier tour des élections législatives. 

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité