ActualitésCultureÉducationGardNîmes

NÎMES Un photographe a capturé des échanges forts entre professeurs et élèves au lycée Mistral

Des photos pour changer le regard sur cet établissement scolaire professionnel.

Copyright Stéphane Barbier.

« Mistral traîne une image négative mais quand tu es à l’intérieur, il y a une tout autre réalité qui n’arrive pas à percer, pointe le photojournaliste Stéphane Barbier. J’ai rencontré des gosses passionnés par la menuiserie. J’en ai vu d’autres calculer le cubage de béton pour éviter le gaspillage. Des calculs que je ne sais plus faire ». Ce journaliste de Midi Libre à l’agence d’Alès s’est immergé dans 14 classes du lycée nîmois Mistral. Il a saisi des moments d’échange entre élèves et enseignants et a capturé des gestes techniques pour les mettre en valeur.

Ce projet, soutenu par la Région, a été lancé par Richard Boudes, professeur de lettres et d’histoire. Trente photos de 1m sur 1,20 m seront exposées cet automne au lycée. L’initiative est appréciée par les enseignants du lycée comme Stéphane Griot. « Je me bats contre cette image de maçon alcoolique et bête, confie ce professeur d’atelier.

Copyright Stéphane Barbier

Travail avec les écoles

Le projet prévoit aussi de travailler avec les écoliers. Les lycéens de sérigraphie, maçonnerie et aéronautique ont envoyé à deux écoles nîmoises des photographies de leurs gestes-métiers. Les élèves de CM1/CM2 de l’école Lakanal à Pissevin leur ont écrit et mis en voix sur vidéo des questions. Les lycéens y répondront de la manière de leur choix : écrit, audio, vidéo. Les élèves de maternelle de l’école Vaillant vont monter une chorégraphie à partir des photos envoyées.

« Les matériaux recueillis lors de ces premiers échanges seront réutilisés pour la réalisation d’une webtélé destinée à valoriser les métiers découverts par les élèves de maternelle et d’élémentaire. Elle sera diffusée lors de l’exposition finale », précise Corinne Demilly, conseillère pédagogique. Des rencontres sont prévues. Les lycéens feront réaliser par exemple des mosaïques, des maquettes ou de l’impression sur tissu aux élèves de maternelle.

Copyright Stéphane Barbier

Le lycée Mistral a même proposé la candidature d’un de ses élèves, Bella Bah, étudiant en sérigraphie, pour recevoir le grand prix des apprentis de la société des membres de la Légion d’honneur du Gard. Le parcours exceptionnel de cet ancien mineur isolé, passé de Guinée aux galeries réputées, est à retrouver sur Objectif Gard, le magazine en vente en kiosque dès ce vendredi.

Sabrina Ranvier

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité