ActualitésGard

GARD « Grand écran », les cinéastes en herbe récompensés

118 classes ont participé aux votes du concours Grand Écran, la première année elles étaient 28. (Photo : DR/)

L’opération « Grand écran » est une spécificité gardoise. L’objectif est de développer la pratique de la réalisation de films dans les classes du département et de la valoriser avec la projection des courts-métrages sur grand écran dans les salles de cinéma.

« Grand écran » a été lancé il y a trois ans, dans le cadre du dispositif École et Cinéma coordonné dans le Gard par le festival cinéma d’Alès-Itinérances et la Direction académique des services départementaux de l’Éducation Nationale, avec le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles Occitanie. Cette spécificité gardoise donne l’opportunité aux enseignants et aux élèves de réaliser un court-métrage ou un petit film d’animation et ainsi de devenir, bien plus que des spectateurs, les acteurs d’une réflexion artistique.

Une trentaine de films ont été réalisés lors de la dernière édition. Cinq ont été sélectionnés par un jury pour chacune des trois catégories – Maternelles, CP/CE1 et CE2/CM1/CM2 – et proposés aux classes participantes pour désigner les grands gagnants. 118 classes ont participé aux votes, la première année elles étaient 28.

Françoise Maurin, coordinatrice Coordinatrice départementale Éducation Nationale, du dispositif Grand Ecran. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

« Il y a autour de ce projet tout un travail d’éducation à l’image et dont l’objectif est d’essayer de combattre tous les méfaits qu’il peut y avoir par rapport à l’ingurgitation d’images auxquelles peuvent être confrontés les élèves« , explique Françoise Maurin, coordinatrice départementale Éducation nationale. Et la même de poursuivre : « Ils apprennent le pouvoir de l’image et à quel point on peut lui faire dire ce que l’on veut. Nous les amenons à être critiques par rapport à cela pour en faire des spectateurs avertis, citoyens. »

Dans la catégorie C1, les élèves de grande section de Caroline Le Noir ont remporté le premier prix du film d’animation avec leur court-métrage Le loup dans le potager. Dans la catégorie C2, c’est le classe de CE1-CE2 de Vincent Renaud accompagné de Julie-Anne Barbe, professionnelle du cinéma, à l’école Cabrières qui a décroché la première place avec le film d’animation Mask Attack et celle des CE1 de Djamila Zitouni avec Greg Santerre de Cinéregard, pour le court-métrage en prise de vue réelle et techniques mixtes.

Les élèves et enseignants lauréats ont reçu leur diplôme à la mi-mai à l’Atelier départemental Canopé à Nîmes. (Photo DR/)

Enfin, Terreur à Montparnasse réalisé par les élèves CM1-CME de Sophie Tena aidée par Lionel Marchand de l’école Caveirac et Une journée particulière des CE2-CM1 d’Emmanuel Krut avec Marion Chabert de l’école Saint-Chaptes, qui ont remporté le plus grand nombre de votes dans la catégorie C3. Les élèves et enseignants lauréats ont reçu leur diplôme à la mi-mai à l’Atelier départemental Canopé à Nîmes en présence des partenaires de l’opération. Les films lauréats seront diffusés au cinéma au cours des séances organisées dans le cadre du dispositif École et cinéma.

Stéphanie Marin

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité